Opérateurs, actualités et "inspiré par"

Étrange travail de blocage de Roskomnadzor. Beaucoup de gens se plaignent de la souffrance de la facturation dans MegaFon. Aussi sur le travail des services de soutien qui répondent à ces plaintes. Un échec dans le réseau Beeline, l'ampleur de la catastrophe a été largement exagérée par les médias. À propos du Wi-Fi comme moyen de surveiller les déplacements d'une personne dans une ville et des systèmes déjà en place pour l'analyse complexe de données provenant de diverses sources.

À propos du blocage par Roskomnadzor

Selon les médias, de nouveaux schémas de blocage des ressources Internet sont en cours de discussion. On pense que le blocage de pages individuelles "séditieuses" est inefficace et il est conseillé de bloquer des sites entiers. Inquiétant. D'accord, si nous parlons de ressources relativement petites, mais que se passe-t-il s'il s'agit d'une sorte de monstre de nouvelles ou d'un grand hébergement ? Roskomnadzor n'aurait plus cassé de bois de chauffage, et alors, mais ce département n'a pas à prendre la grâce éléphantesque en matière de blocage. Attendons de voir, mais je ne voudrais pas que se reproduise la récente situation de "carpet bombing" avec des milliers de victimes sans raison.

Ces serrures fonctionnent étrangement, je l'ai remarqué plus d'une fois. Vous rencontrez un bloc, rechargez la page et tout fonctionne bien. Aucun VPN ou autre astuce n'est requis. Ou est-ce les spécificités d'Opera Mini ? Le choix des objets à bloquer n'est pas clair non plus. À l'écran, un site qui ne génère pas son contenu à partir du mot "généralement" n'est qu'un agrégateur de documents sur un certain sujet, le plus souvent à partir de publications tout à fait respectables.

La facturation souffre dans MegaFon

Le transfert lent des utilisateurs des tarifs archivés aux tarifs actuels a coïncidé dans le temps avec le passage à la nouvelle facturation, ce qui n'ajoute aucune joie aux utilisateurs. L'imprévisibilité est désagréable, tout peut arriver et on ne sait pas quand. Ou cela peut ne pas arriver, alors quelqu'un aura autant de chance. Se plaindre de la baisse des services, de la disparition des options et autres surprises tarifaires. Une petite citation d'une longue lettre d'une victime, apparemment une personne méticuleuse :

". Un appel au service d'assistance (appelé deux fois, 9-16 et 9-26) a donné ce qui suit - il n'y a pas d'option tarifaire pour Internet, tous les services sont tombés sur le numéro en général (le compte personnel indique 0 services connectés, cela c'est-à-dire qu'il manque même les SMS, la communication vocale et d'autres éléments de base). La facturation Internet était basée sur les termes du tarif - comme 10 roubles par mégaoctet. Au début, toutes sortes d'hypothèses ont commencé sur le fait que j'avais moi-même désactivé quelque chose et d'autres fantasmes. J'ai rejeté toutes les hypothèses. En fin de compte, ils ont dit que les numéros étaient transférés de la base du nord-ouest à celle de toute la Russie, la facturation a échoué, ils ne savaient pas quoi faire, ils m'ont proposé de m'asseoir et d'attendre (un jour, deux, trois . .). Au cours de la conversation avec le support technique, le solde du nombre est devenu moins 6 roubles. Il n'était plus possible de commander un détail. Les services de communication ont complètement disparu.

J'ai assez de lettres similaires, il y a aussi assez de critiques sur divers sites Internet. Tout le monde n'a pas la "chance" de collecter tout un tas d'échecs sur leur numéro, mais même une option tombée provoque une irritation équitable. De plus, il est souvent impossible de restaurer l'option d'archivage. Le problème est probablement que tous les services/options ne sont pas pris en charge par la nouvelle facturation, mais cela ne facilite pas la tâche des utilisateurs.

Vous ne pouvez rien y faire, vous devrez l'endurer. Je souhaite juste que toutes ces conneries se terminent. La mauvaise chose est que dans la plupart des cas, les services d'assistance ne sont pas au courant de ce qui se passe (ou prétendent qu'ils ne sont pas au courant) et insistent obstinément pour que l'abonné lui-même désactive quelque chose, et maintenant il se plaint. De ce fait, la communication est longue, fréquente et peu constructive. Il me semble que c'était possible et aurait dû être mieux préparé pour un tel événement. Il était clair que des problèmes allaient encore se poser, on ne pouvait pas s'en passer, et il était impossible de tout prévoir Toyota Camry à Lekki.

Il semblerait, pourquoi ne pas admettre l'utilisateur en difficulté technique ? Nous sommes tous des personnes et des personnes capables de comprendre et de pardonner. Et les coûts de temps sont incomparablement moindres et les cellules nerveuses sont plus intactes des deux côtés. Mais, comme on dit, "il y a des nuances". Tous les gens ne sont pas des anges bienveillants, il y a des cas scandaleux. C'est sans doute pour cela qu'ils s'obstinent à dire "tu es un imbécile !", c'est plus sûr pour l'entreprise.

Beeline : un échec qui ne s'est jamais produit. Ou était-ce ?

Le 13 juillet 2019, un communiqué de presse a été envoyé pour réfuter les affirmations des médias concernant les pannes de réseau. Rarement, ceux-ci sont envoyés, je cite en entier :

"Le 13 juillet, des publications "sur un échec" dans le fonctionnement du réseau Beeline sont apparues dans un certain nombre de médias. Beeline nie officiellement cette information et rapporte que tous les services Beeline fonctionnent correctement et que les services sont fournis aux clients dans toute la Russie dans leur intégralité.

Les seules restrictions ont pu être observées dans plusieurs zones de la région de Moscou. Aujourd'hui, pendant une courte période, certains clients de Tchekhov, Serpukhov, Zaraisky, Stupino et Serebryannye Prudy dans la région de Moscou ont pu observer des restrictions d'accès à l'Internet mobile et aux communications vocales en raison d'un court-circuit dans le système de climatisation, car résultat dont plusieurs stations de base ont échoué. À l'heure actuelle, tous les services destinés aux clients de ces villes fonctionnent pleinement. Beeline présente ses excuses aux clients de Chekhov, Serpukhov, Zaraisky, Stupino et Serebryany Ponds, qui ont fait face à des restrictions temporaires, pour les désagréments causés.

Un Wi-Fi aussi ambigu

Je suis tombé sur un article sur des écoliers américains hooligans, qui ont été surpris "immédiatement" en enregistrant automatiquement leurs téléphones sur un réseau Wi-Fi. La question n'est pas dans quel pays et quelles figures ils ont dessinées, dans le désir de dessiner et de peindre sur les murs, les adolescents de la plupart des pays diffèrent peu les uns des autres. L'aspect technique est ici intéressant. Il semble que la police, presque en premier lieu, ait voulu prendre non seulement les données des caméras, mais également les données sur les connexions au réseau Wi-Fi du bâtiment scolaire "décoré". Et puis question technologie, il n'a pas été difficile pour les forces de l'ordre d'obtenir la liste des propriétaires des appareils « allumés » dans ce réseau. Les gars se sont occupés des masques, mais d'une manière ou d'une autre, ils n'ont pas pensé aux téléphones dans leurs poches. Autrement dit, le système fonctionne, fonctionne efficacement, est bien débogué (ils écrivent que des hooligans ont été attrapés le deuxième jour) et est activement utilisé pour déterminer avec précision l'emplacement d'une personne particulière à un certain endroit à un certain moment.

Il est raisonnable de supposer que tout fonctionne de la même manière pour nous. Si vous êtes intéressé, consultez les pages du projet City Wi-Fi Network sur le site Web du maire de Moscou, il existe plus de 16 000 points d'accès fonctionnels au réseau gratuit de la ville. Peu importe si vous utilisez ce réseau à un moment donné. Il suffit que vous vous inscriviez une fois (même par curiosité) sur ce réseau, et le Wi-Fi est activé sur votre smartphone. En parlant d'inscription, je cite :

Au fait, à propos du taxi. Autant que je sache, la grande majorité des commandes de taxi sont désormais effectuées via des applications. Qui sont liés au numéro de téléphone du propriétaire. Très probablement, ces données, ainsi que l'itinéraire et l'heure du trajet, se trouvent également dans les bases de données des flottes de taxis. Et même si vous commandez un taxi par téléphone, cela ne change pas grand-chose, le maître mot est « par téléphone ». Il est peu probable que vous recherchiez l'une des rares cabines téléphoniques payantes pour commander un taxi.

Sujet intéressant du suivi des mouvements complexes et à plusieurs niveaux. Auparavant, je n'étais intéressé que par le suivi de l'emplacement des abonnés cellulaires. Eh bien, plus de données que Google collecte. Cependant, il est peu probable que Google veuille partager de telles informations avec qui que ce soit, ils sont déjà "au-dessus du toit" des soucis avec des accusations de non-respect de la vie privée. Et ici, il s'avère qu'il n'y a pas seulement une possibilité théorique de combiner des données obtenues à partir de plusieurs sources indépendantes, mais aussi des outils déjà fonctionnels pour analyser ces données combinées. Je crois volontiers que la mairie n'utilise que des métadonnées dépersonnalisées pour ses propres besoins, elle n'a en fait besoin que de telles données. Mais si un outil d'analyse aussi puissant existe déjà (ou existera bientôt), alors il y aura ceux qui voudront l'utiliser à d'autres fins.

Il existe également la reconnaissance faciale par les caméras CCTV, bien que ce soit un sujet légèrement différent. Il me semble que peu d'années passeront et, si nécessaire, il sera possible de demander et en une heure de recevoir un itinéraire détaillé de déplacement de tout résident d'une grande ville pendant une certaine période. Sans collecter d'informations à partir de différentes bases de données et avec un nombre minimum de "points blancs". Aussi, je suppose, avec des preuves photographiques de nombreuses sections de la route. Je suis déjà silencieux sur le fait que les smartphones sont très probables, et que les "appareils intelligents" nous écoutent définitivement (confirmés), enregistrent et divulguent des conversations au "propriétaire". J'ai récemment écrit sur ce sujet, vous pouvez le lire ici. Si ces bases de données de conversations entendues étaient ajoutées à un complexe existant ou futur de bases de données intégrées, il n'y aurait pas de prix pour un tel monstre de données. J'ai peur que tout cela se réalise un jour.