Test du casque Monster Cable Heartbeats de Lady Gaga

Les écouteurs Heartbeats, selon le fabricant, ont été créés avec la participation directe de la célèbre chanteuse pop Lady Gaga. Des basses puissantes, des voix ultra-précises et de grands aigus sont promis. Nous allons tester tout cela, en gardant à l'esprit à quel point le Beats Tour est décevant en termes de son.

Vous ne trouverez pas les spécifications à la fin de l'article - Monster les cache aux consommateurs. C'est peut-être pour le mieux - le son mérite d'être discuté, pas les chiffres.

Emballage et accessoires

Comme d'habitude, la boîte Monster, ainsi que le kit, ne suscite aucune plainte. Une excellente option de cadeau, il semble qu'il y ait une sorte de bijoux à l'intérieur.

Une large sélection d'embouts en silicone à lobe unique, un étui triangulaire à fermeture éclair et un clip forment un bel ensemble d'accessoires complets. À l'intérieur du boîtier, en plus des écouteurs, vous pouvez placer un petit lecteur et des accessoires.

Le manuel d'instructions, y compris la partie en langue russe, est un moment agréable.

Apparence et convivialité

L'apparence efficace des écouteurs attire l'œil. Comme vous pouvez le voir sur les photos, lors du test, j'avais des écouteurs noirs avec un câble noir, vous pouvez également acheter des écouteurs rouges et argentés avec un fil léger. Il existe également une version de ControlTalk compatible avec iPhone, iPod - une simple modification intègre élégamment le modèle dans l'écosystème Apple.

Le boîtier est en métal poli, il n'y a pas de coutures ni de manques, l'assemblage est excellent. C'est étrange d'écrire cela, mais, à mon avis, les écouteurs ont l'air moins provocants que le même Beats Tour, peut-être que la matière est dans une palette de couleurs plus calme.

Les écouteurs gauche et droit se distinguent par des plaques signalétiques sur les fils avec les lettres L et R inscrites dans un cœur. C'est très joli.

Guides sonores de diamètre standard, protégés par un treillis métallique.

En termes de praticité, au début, il n'est pas très clair si les Heartbeats pourront entrer dans les oreilles. Cependant, il existe une «solution» au problème - l'énorme partie avant du casque dépasse simplement de l'oreillette. Avec un ajustement plus profond, les bords tranchants de l'étui commencent à rayer la peau.

Des embouts complets fixent solidement les bouchons dans les conduits auditifs, cependant, les Heartbeats ne conviennent pas à la course, sauf pour marcher à un rythme rapide.

Le fil en forme de nouille ne protège pas de l'effet microphone et aide très conditionnellement à vous protéger de l'enchevêtrement. Il y a un curseur pour raccourcir le fil et le fixer sur le menton. La fiche "G" est en forme, elle dépasse assez sensiblement du corps du lecteur ou du téléphone portable.

Du point de vue de l'isolation phonique, tout est très bien, les écouteurs ne vous sauveront pas du métro - mais écouter de la musique dans des endroits bruyants est tout à fait possible. À l'extérieur, respectivement, Heartbeats ne joue pratiquement pas - vous pouvez écouter de la musique et ne pas déranger les autres Ford .

Le son est bridé, la caractéristique principale du casque est un puissant médium-grave, qui cache une étude peu profonde de la gamme des basses fréquences.

Malgré cela, les médiums et les aigus sont assez homogènes, et il y a une légère sensation de "surdité", qui est probablement causée par un segment de basse fréquence trop prononcé.

La scène n'est pas très large, elle est écrite de manière indistincte, les instruments essaient constamment de s'emboîter les uns sur les autres. Ce n'est qu'occasionnellement que certains effets d'un large panorama stéréo se glissent, malheureusement, il n'est pas question de profondeur.

Entendre de la "pop" sur Heartbeats comme la prochaine sélection du concours Eurovision de la chanson ou du rap est un plaisir. Les basses sont basses, et les médiums et les aigus ne dérangent pas et ne vous font pas écouter les paroles.

Quelque chose de "lourd" ne vaut pas la peine d'être écouté, l'image audio est instantanément brouillée et le "subwoofer" n'enregistre pas.

Compatibilité

Heartbeats n'est pas pointilleux sur la source, à la fois avec Hifiman et avec l'iPhone, ils jouent à peu près la même chose. À mon avis, acheter un lecteur de qualité n'est tout simplement pas justifié pour eux.

Concurrents

Le concurrent direct de Heartbeats (ils coûtent entre 4,5 et 5 000 roubles) est le Beats Tour (8 000 roubles). En comparaison directe, on remarque que les Heartbeats ont un médium plus uniforme par rapport au Tour, ce qui, à mon avis, profite au son - ce n'est pas si "hurlant". Par contre, le rap manque d'expression. Le reste du son est similaire. Quant aux autres aspects, les écouteurs sont presque similaires en termes d'isolation phonique et d'ergonomie, sauf que l'ajustement plus profond du Tour ne provoque pas d'inconfort. En termes de design, faites votre choix, j'aime plus Heartbeats.

Une bonne alternative aux écouteurs est le Sennheiser IE4. Prix ​​​​raisonnable (1,5 à 2 000 roubles), ergonomie généralement "gag" et son légèrement plus équilibré.

Parmi les écouteurs Fischer Audio, nous pouvons recommander l'Eterna (si vous avez besoin de beaucoup de graves médiums) et Silver Bullet (si vous avez besoin d'un médium plus brillant) comme alternative, restez à quelques milliers de roubles.

Sortie

Permettez-moi de vous rappeler que Heartbeats peut être acheté pour 4,5 à 5 000 roubles. Pour cet argent, l'acheteur obtient un design controversé avec une qualité de construction élevée, une qualité sonore moyenne et la même ergonomie moyenne.

Si l'on considère le rapport qualité/prix, Heartbeats a un prix plus élevé que Tour. Il est tout à fait possible de les prendre en achat spontané ou en cadeau, ils joueront ce rôle pendant cinq ans et plus. Pour écouter sérieusement une variété de musique - cela ne vaut guère la peine d'acheter le casque en question, vous pouvez prendre le même IE4. Oui, et pour 5 000 roubles, vous pouvez rechercher une sorte d '"armature", qui, même si elle ne vous épatera pas avec des basses, mais dans l'ensemble reproduira la musique de manière intéressante et précise.

Test du casque Monster Cable Heartbeats de Lady Gaga

Les écouteurs Heartbeats, selon le fabricant, ont été créés avec la participation directe de la célèbre chanteuse pop Lady Gaga. Des basses puissantes, des voix ultra-précises et de grands aigus sont promis. Nous allons tester tout cela, en gardant à l'esprit à quel point le Beats Tour est décevant en termes de son.

Vous ne trouverez pas les spécifications à la fin de l'article - Monster les cache aux consommateurs. C'est peut-être pour le mieux - le son mérite d'être discuté, pas les chiffres.

Emballage et accessoires

Comme d'habitude, la boîte Monster, ainsi que le kit, ne suscite aucune plainte. Une excellente option de cadeau, il semble qu'il y ait une sorte de bijoux à l'intérieur.

Une large sélection d'embouts en silicone à lobe unique, un étui triangulaire à fermeture éclair et un clip forment un bel ensemble d'accessoires complets. À l'intérieur du boîtier, en plus des écouteurs, vous pouvez placer un petit lecteur et des accessoires.

Le manuel d'instructions, y compris la partie en langue russe, est un moment agréable.

Apparence et convivialité

L'apparence efficace des écouteurs attire l'œil. Comme vous pouvez le voir sur les photos, lors du test, j'avais des écouteurs noirs avec un câble noir, vous pouvez également acheter des écouteurs rouges et argentés avec un fil léger. Il existe également une version de ControlTalk compatible avec iPhone, iPod - une simple modification intègre élégamment le modèle dans l'écosystème Apple.

Le boîtier est en métal poli, il n'y a pas de coutures ni de manques, l'assemblage est excellent. C'est étrange d'écrire cela, mais, à mon avis, les écouteurs ont l'air moins provocants que le même Beats Tour, peut-être que la matière est dans une palette de couleurs plus calme.

Les écouteurs gauche et droit se distinguent par des plaques signalétiques sur les fils avec les lettres L et R inscrites dans un cœur. C'est très joli.

Guides sonores de diamètre standard, protégés par un treillis métallique.

En termes de praticité, au début, il n'est pas très clair si les Heartbeats pourront entrer dans les oreilles. Cependant, il existe une «solution» au problème - l'énorme partie avant du casque dépasse simplement de l'oreillette. Avec un ajustement plus profond, les bords tranchants de l'étui commencent à rayer la peau.

Des embouts complets fixent solidement les bouchons dans les conduits auditifs, cependant, les Heartbeats ne conviennent pas à la course, sauf pour marcher à un rythme rapide.

Le fil en forme de nouille ne protège pas de l'effet microphone et aide très conditionnellement à vous protéger de l'enchevêtrement. Il y a un curseur pour raccourcir le fil et le fixer sur le menton. La fiche "G" est en forme, elle dépasse assez sensiblement du corps du lecteur ou du téléphone portable.

Du point de vue de l'isolation phonique, tout est très bien, les écouteurs ne vous sauveront pas du métro - mais écouter de la musique dans des endroits bruyants est tout à fait possible. À l'extérieur, respectivement, Heartbeats ne joue pratiquement pas - vous pouvez écouter de la musique et ne pas déranger les autres Ford .

Le son est bridé, la caractéristique principale du casque est un puissant médium-grave, qui cache une étude peu profonde de la gamme des basses fréquences.

Malgré cela, les médiums et les aigus sont assez homogènes, et il y a une légère sensation de "surdité", qui est probablement causée par un segment de basse fréquence trop prononcé.

La scène n'est pas très large, elle est écrite de manière indistincte, les instruments essaient constamment de s'emboîter les uns sur les autres. Ce n'est qu'occasionnellement que certains effets d'un large panorama stéréo se glissent, malheureusement, il n'est pas question de profondeur.

Entendre de la "pop" sur Heartbeats comme la prochaine sélection du concours Eurovision de la chanson ou du rap est un plaisir. Les basses sont basses, et les médiums et les aigus ne dérangent pas et ne vous font pas écouter les paroles.

Quelque chose de "lourd" ne vaut pas la peine d'être écouté, l'image audio est instantanément brouillée et le "subwoofer" n'enregistre pas.

Compatibilité

Heartbeats n'est pas pointilleux sur la source, à la fois avec Hifiman et avec l'iPhone, ils jouent à peu près la même chose. À mon avis, acheter un lecteur de qualité n'est tout simplement pas justifié pour eux.

Concurrents

Le concurrent direct de Heartbeats (ils coûtent entre 4,5 et 5 000 roubles) est le Beats Tour (8 000 roubles). En comparaison directe, on remarque que les Heartbeats ont un médium plus uniforme par rapport au Tour, ce qui, à mon avis, profite au son - ce n'est pas si "hurlant". Par contre, le rap manque d'expression. Le reste du son est similaire. Quant aux autres aspects, les écouteurs sont presque similaires en termes d'isolation phonique et d'ergonomie, sauf que l'ajustement plus profond du Tour ne provoque pas d'inconfort. En termes de design, faites votre choix, j'aime plus Heartbeats.

Une bonne alternative aux écouteurs est le Sennheiser IE4. Prix ​​​​raisonnable (1,5 à 2 000 roubles), ergonomie généralement "gag" et son légèrement plus équilibré.

Parmi les écouteurs Fischer Audio, nous pouvons recommander l'Eterna (si vous avez besoin de beaucoup de graves médiums) et Silver Bullet (si vous avez besoin d'un médium plus brillant) comme alternative, restez à quelques milliers de roubles.

Sortie

Permettez-moi de vous rappeler que Heartbeats peut être acheté pour 4,5 à 5 000 roubles. Pour cet argent, l'acheteur obtient un design controversé avec une qualité de construction élevée, une qualité sonore moyenne et la même ergonomie moyenne.

Si l'on considère le rapport qualité/prix, Heartbeats a un prix plus élevé que Tour. Il est tout à fait possible de les prendre en achat spontané ou en cadeau, ils joueront ce rôle pendant cinq ans et plus. Pour écouter sérieusement une variété de musique - cela ne vaut guère la peine d'acheter le casque en question, vous pouvez prendre le même IE4. Oui, et pour 5 000 roubles, vous pouvez rechercher une sorte d '«armature», qui, même si elle ne vous épatera pas avec des basses, mais reproduira en général la musique de manière intéressante et précise.

Test du casque Monster Cable Heartbeats de Lady Gaga

Les écouteurs Heartbeats, selon le fabricant, ont été créés avec la participation directe de la célèbre chanteuse pop Lady Gaga. Des basses puissantes, des voix ultra-précises et de grands aigus sont promis. Nous allons tester tout cela, en gardant à l'esprit à quel point le Beats Tour est décevant en termes de son.

Vous ne trouverez pas les spécifications à la fin de l'article - Monster les cache aux consommateurs. C'est peut-être pour le mieux - le son mérite d'être discuté, pas les chiffres.

Emballage et accessoires

Comme d'habitude, la boîte Monster, ainsi que le kit, ne suscite aucune plainte. Une excellente option de cadeau, il semble qu'il y ait une sorte de bijoux à l'intérieur.

Une large sélection d'embouts en silicone à lobe unique, un étui triangulaire à fermeture éclair et un clip forment un bel ensemble d'accessoires complets. À l'intérieur du boîtier, en plus des écouteurs, vous pouvez placer un petit lecteur et des accessoires.

Le manuel d'instructions, y compris la partie en langue russe, est un moment agréable.

Apparence et convivialité

L'apparence efficace des écouteurs attire l'œil. Comme vous pouvez le voir sur les photos, lors du test, j'avais des écouteurs noirs avec un câble noir, vous pouvez également acheter des écouteurs rouges et argentés avec un fil léger. Il existe également une version de ControlTalk compatible avec iPhone, iPod - une simple modification intègre élégamment le modèle dans l'écosystème Apple.

Le boîtier est en métal poli, il n'y a pas de coutures ni de manques, l'assemblage est excellent. C'est étrange d'écrire cela, mais, à mon avis, les écouteurs ont l'air moins provocants que le même Beats Tour, peut-être que la matière est dans une palette de couleurs plus calme.

Les écouteurs gauche et droit se distinguent par des plaques signalétiques sur les fils avec les lettres L et R inscrites dans un cœur. C'est très joli.

Guides sonores de diamètre standard, protégés par un treillis métallique.

En termes de praticité, au début, il n'est pas très clair si les Heartbeats pourront entrer dans les oreilles. Cependant, il existe une «solution» au problème - l'énorme partie avant du casque dépasse simplement de l'oreillette. Avec un ajustement plus profond, les bords tranchants de l'étui commencent à rayer la peau.

Des embouts complets fixent solidement les bouchons dans les conduits auditifs, cependant, les Heartbeats ne conviennent pas à la course, sauf pour marcher à un rythme rapide.

Le fil en forme de nouille ne protège pas de l'effet microphone et aide très conditionnellement à vous protéger de l'enchevêtrement. Il y a un curseur pour raccourcir le fil et le fixer sur le menton. La fiche "G" est en forme, elle dépasse assez sensiblement du corps du lecteur ou du téléphone portable.

Du point de vue de l'isolation phonique, tout est très bien, les écouteurs ne vous sauveront pas du métro - mais écouter de la musique dans des endroits bruyants est tout à fait possible. À l'extérieur, respectivement, Heartbeats ne joue pratiquement pas - vous pouvez écouter de la musique et ne pas déranger les autres Ford .

Le son est bridé, la caractéristique principale du casque est un puissant médium-grave, qui cache une étude peu profonde de la gamme des basses fréquences.

Malgré cela, les médiums et les aigus sont assez homogènes, et il y a une légère sensation de "surdité", qui est probablement causée par un segment de basse fréquence trop prononcé.

La scène n'est pas très large, elle est écrite de manière indistincte, les instruments essaient constamment de s'emboîter les uns sur les autres. Ce n'est qu'occasionnellement que certains effets d'un large panorama stéréo se glissent, malheureusement, il n'est pas question de profondeur.

Entendre de la "pop" sur Heartbeats comme la prochaine sélection du concours Eurovision de la chanson ou du rap est un plaisir. Les basses sont basses, et les médiums et les aigus ne dérangent pas et ne vous font pas écouter les paroles.

Quelque chose de "lourd" ne vaut pas la peine d'être écouté, l'image audio est instantanément brouillée et le "subwoofer" n'enregistre pas.

Compatibilité

Heartbeats n'est pas pointilleux sur la source, à la fois avec Hifiman et avec l'iPhone, ils jouent à peu près la même chose. À mon avis, l'achat d'un lecteur de qualité n'est tout simplement pas justifié pour eux.

Concurrents

Le concurrent direct de Heartbeats (ils coûtent entre 4,5 et 5 000 roubles) est le Beats Tour (8 000 roubles). En comparaison directe, on remarque que les Heartbeats ont un médium plus uniforme par rapport au Tour, ce qui, à mon avis, profite au son - ce n'est pas si "hurlant". Par contre, le rap manque d'expression. Le reste du son est similaire. Quant aux autres aspects, les écouteurs sont presque similaires en termes d'isolation phonique et d'ergonomie, sauf que l'ajustement plus profond du Tour ne provoque pas d'inconfort. En termes de design, faites votre choix, j'aime plus Heartbeats.

Une bonne alternative aux écouteurs est le Sennheiser IE4. Prix ​​​​raisonnable (1,5 à 2 000 roubles), ergonomie généralement "gag" et son légèrement plus équilibré.

Parmi les écouteurs Fischer Audio, nous pouvons recommander l'Eterna (si vous avez besoin de beaucoup de graves médiums) et Silver Bullet (si vous avez besoin d'un médium plus brillant) comme alternative, restez à quelques milliers de roubles.

Sortie

Permettez-moi de vous rappeler que Heartbeats peut être acheté pour 4,5 à 5 000 roubles. Pour cet argent, l'acheteur obtient un design controversé avec une qualité de construction élevée, une qualité sonore moyenne et la même ergonomie moyenne.

Si l'on considère le rapport qualité/prix, Heartbeats a un prix plus élevé que Tour. Il est tout à fait possible de les prendre en achat spontané ou en cadeau, ils joueront ce rôle pendant cinq ans et plus. Pour écouter sérieusement une variété de musique - cela ne vaut guère la peine d'acheter le casque en question, vous pouvez prendre le même IE4. Oui, et pour 5 000 roubles, vous pouvez rechercher une sorte d '«armature», qui, même si elle ne vous épatera pas avec des basses, mais reproduira en général la musique de manière intéressante et précise.

Test du casque Monster Cable Heartbeats de Lady Gaga

Les écouteurs Heartbeats, selon le fabricant, ont été créés avec la participation directe de la célèbre chanteuse pop Lady Gaga. Des basses puissantes, une transmission vocale ultra-précise et d'excellents aigus sont promis. Nous allons tester tout cela, en gardant à l'esprit à quel point le Beats Tour est décevant en termes de son.

Vous ne trouverez pas les spécifications à la fin de l'article - Monster les cache aux consommateurs. C'est peut-être pour le mieux - le son mérite d'être discuté, pas les chiffres.

Emballage et accessoires

Comme d'habitude, la boîte Monster, ainsi que le kit, ne suscite aucune plainte. Une excellente option de cadeau, il semble qu'il y ait une sorte de bijoux à l'intérieur.

Une large sélection d'embouts en silicone à lobe unique, un étui triangulaire à fermeture éclair et un clip forment un bel ensemble d'accessoires complets. À l'intérieur du boîtier, en plus des écouteurs, vous pouvez placer un petit lecteur et des accessoires.

Le manuel d'instructions, y compris la partie en langue russe, est un moment agréable.

Apparence et convivialité

L'apparence efficace des écouteurs attire l'œil. Comme vous pouvez le voir sur les photos, lors du test, j'avais des écouteurs noirs avec un câble noir, vous pouvez également acheter des écouteurs rouges et argentés avec un fil léger. Il existe également une version de ControlTalk compatible avec iPhone, iPod - une simple modification intègre élégamment le modèle dans l'écosystème Apple.

Le boîtier est en métal poli, il n'y a pas de coutures ni de manques, l'assemblage est excellent. C'est étrange d'écrire cela, mais, à mon avis, les écouteurs ont l'air moins provocants que le même Beats Tour, peut-être que la matière est dans une palette de couleurs plus calme.

Les écouteurs gauche et droit se distinguent par des plaques signalétiques sur les fils avec les lettres L et R inscrites dans un cœur. C'est très joli.

Guides sonores de diamètre standard, protégés par un treillis métallique.

En termes de praticité, au début, il n'est pas très clair si les Heartbeats pourront entrer dans les oreilles. Cependant, il existe une «solution» au problème - l'énorme partie avant du casque dépasse simplement de l'oreillette. Avec un ajustement plus profond, les bords tranchants de l'étui commencent à rayer la peau.

Des embouts complets fixent solidement les bouchons dans les conduits auditifs, cependant, les Heartbeats ne conviennent pas à la course, sauf pour marcher à un rythme rapide.

Le fil en forme de nouille ne protège pas de l'effet microphone et aide très conditionnellement à vous protéger de l'enchevêtrement. Il y a un curseur pour raccourcir le fil et le fixer sur le menton. La fiche "G" est en forme, elle dépasse assez sensiblement du corps du lecteur ou du téléphone portable.

Du point de vue de l'isolation phonique, tout est très bien, les écouteurs ne vous sauveront pas du métro - mais écouter de la musique dans des endroits bruyants est tout à fait possible. À l'extérieur, respectivement, Heartbeats ne joue pratiquement pas - vous pouvez écouter de la musique et ne pas interférer avec ceux qui entourent Ford.

Du point de vue de l'isolation phonique, tout est très bien, les écouteurs ne vous sauveront pas du métro - mais écouter de la musique dans des endroits bruyants est tout à fait possible. À l'extérieur, respectivement, Heartbeats ne joue pratiquement pas - vous pouvez écouter de la musique et ne pas déranger les autres Ford Gué .

Le son est bridé, la caractéristique principale du casque est un puissant médium-grave, qui cache une étude peu profonde de la gamme des basses fréquences.

Malgré cela, les médiums et les aigus sont assez homogènes, et il y a une légère sensation de "surdité", qui est probablement causée par un segment de basse fréquence trop prononcé.

La scène n'est pas très large, elle est écrite de manière indistincte, les instruments essaient constamment de s'emboîter les uns sur les autres. Ce n'est qu'occasionnellement que certains effets d'un large panorama stéréo se glissent, malheureusement, il n'est pas question de profondeur.

Entendre de la "pop" sur Heartbeats comme la prochaine sélection du concours Eurovision de la chanson ou du rap est un plaisir. Les basses sont basses, et les médiums et les aigus ne dérangent pas et ne vous font pas écouter les paroles.

Quelque chose de "lourd" ne vaut pas la peine d'être écouté, l'image audio est instantanément brouillée et le "subwoofer" n'enregistre pas.

Compatibilité

Heartbeats n'est pas pointilleux sur la source, à la fois avec Hifiman et avec l'iPhone, ils jouent à peu près la même chose. À mon avis, acheter un lecteur de qualité n'est tout simplement pas justifié pour eux.

Concurrents

Le concurrent direct de Heartbeats (ils coûtent entre 4,5 et 5 000 roubles) est le Beats Tour (8 000 roubles). En comparaison directe, on remarque que les Heartbeats ont un médium plus uniforme par rapport au Tour, ce qui, à mon avis, profite au son - ce n'est pas si "hurlant". Par contre, le rap manque d'expression. Le reste du son est similaire. Quant aux autres aspects, les écouteurs sont presque similaires en termes d'isolation phonique et d'ergonomie, sauf que l'ajustement plus profond du Tour ne provoque pas d'inconfort. En termes de design, faites votre choix, j'aime plus Heartbeats.

Une bonne alternative aux écouteurs est le Sennheiser IE4. Prix ​​​​raisonnable (1,5 à 2 000 roubles), ergonomie généralement "gag" et son légèrement plus équilibré.

Parmi les écouteurs Fischer Audio, nous pouvons recommander l'Eterna (si vous avez besoin de beaucoup de graves médiums) et Silver Bullet (si vous avez besoin d'un médium plus brillant) comme alternative, restez à quelques milliers de roubles.

Sortie

Permettez-moi de vous rappeler que Heartbeats peut être acheté pour 4,5 à 5 000 roubles. Pour cet argent, l'acheteur obtient un design controversé avec une qualité de construction élevée, une qualité sonore moyenne et la même ergonomie moyenne.

Si l'on considère le rapport qualité/prix, Heartbeats a un prix plus élevé que Tour. Il est tout à fait possible de les prendre en achat spontané ou en cadeau, ils joueront ce rôle pendant cinq ans et plus. Pour écouter sérieusement une variété de musique - cela ne vaut guère la peine d'acheter le casque en question, vous pouvez prendre le même IE4. Oui, et pour 5 000 roubles, vous pouvez rechercher une sorte d '"armature", qui, même si elle ne vous épatera pas avec des basses, mais dans l'ensemble reproduira la musique de manière intéressante et précise.