Test du lecteur DVD portable Philips PET1002

La gamme phare de lecteurs DVD portables de Philips est le PET1002. Il s'agit d'un modèle relativement nouveau, introduit il y a quelques mois dans le cadre de la gamme de DVD 2006 de la société. L'appareil est équipé d'un écran de 10,2 pouces avec une politique de qualité exclusive Zero Bright Dot et d'une batterie pouvant fournir une lecture pendant 5 heures. Les autres caractéristiques du PET1002 incluent la prise en charge des formats DVD, DVD+R/W, (S)VCD, DivX et MPEG4. De plus, il est possible d'écouter des CD MP3, CD et CD-RW, ainsi que de visualiser des fichiers image JPEG.

L'essence de la politique de qualité Zero Bright Dot peut être brièvement expliquée comme suit : dans les modèles avec son support, Philips garantit l'absence initiale de pixels "cassés" et étend une garantie contre leur apparence pendant trois ans d'utilisation de l'appareil.

Pour faciliter le partage, le lecteur est équipé de deux prises casque, de haut-parleurs stéréo intégrés et d'un large choix de sorties, ce qui vous permet de construire un home cinéma avec une "unité centrale" mobile sur la base de celui-ci si vous souhaitez.

Corps

La conception du corps du lecteur est standard, l'écran est monté sur une "charnière pour ordinateur portable" et n'est réglable que verticalement. La qualité du boîtier du lecteur est à un niveau élevé. À cet égard, le PET1002 peut rivaliser avec de nombreux ordinateurs portables de fabricants renommés. Tous les panneaux de carrosserie sont bien ajustés, on dirait une seule unité. Les défauts de moulage et d'emboutissage ne sont pas observés, la largeur des espaces entre les panneaux est minime. Séparément, il convient de noter le «mouvement» fluide des charnières de l'écran, ces dernières peuvent être facilement ouvertes même d'une seule main, tout en se fixant clairement à l'angle requis.

Le boîtier PET1002 est en plastique lisse de couleur argent et noir, le succès de cette combinaison est connu depuis longtemps et n'a rien de nouveau. Néanmoins, l'apparence du lecteur mérite des éloges et attire l'attention, ceci est facilité par les contours lisses du corps, les haut-parleurs placés sur le panneau latéral avant, recouverts d'une fine maille noire, et la combinaison réussie d'éléments noirs et argentés.

Le panneau extérieur supérieur du boîtier ne contient que le logo du fabricant et a une surface lisse, comme la grande majorité de ces appareils.

Presque tout le panneau intérieur supérieur, à l'exception d'un cadre d'environ 2 centimètres de large, est occupé par l'écran.

Le panneau intérieur inférieur est réservé au lecteur de DVD à chargement par le haut et aux commandes.

Les informations sur l'appareil sont placées sur le panneau extérieur inférieur, il y a aussi des trous pour fixer une batterie externe amovible.

Le panneau latéral droit contient une molette de contrôle du volume, ainsi qu'une rangée de connecteurs pour connecter des récepteurs externes et des sources de signal, ainsi qu'un connecteur pour connecter un adaptateur secteur.

Le panneau latéral gauche abrite un interrupteur d'alimentation coulissant et deux prises casque.

Le panneau latéral avant contient deux haut-parleurs et un petit insert en plastique sombre, Apple iPhone X 64 Go Noir, derrière lesquels se trouvent des indicateurs LED pour le lecteur et un récepteur IR pour la télécommande.

Il existe une petite fonctionnalité associée au couvercle du lecteur de DVD. Apparemment, en raison des caractéristiques de conception, le verrou du couvercle est situé à gauche, donc si vous le fermez en appuyant sur le bord droit avec votre main, cela ne fonctionne souvent pas - l'œil ne l'atteint tout simplement pas.

Malheureusement, vous devez payer pour une apparence attrayante en essuyant régulièrement les panneaux extérieurs et intérieurs - ils se couvrent rapidement d'empreintes digitales et de traces aux endroits où ils sont touchés. Cela est particulièrement vrai de la surface veloutée du panneau intérieur inférieur, où les traces sont concentrées autour des blocs de boutons.

Gestion

Pratiquement toutes les commandes du lecteur sont situées sur le panneau intérieur inférieur, à droite du couvercle du lecteur. L'essentiel de la manipulation repose sur deux gros blocs de clés, dont chacun a la forme d'un cercle. Le bloc supérieur comprend quatre boutons de curseur et un bouton de confirmation de sélection inscrit au milieu. Utilisez-le pour naviguer dans les différents menus et contenus du disque.

Le deuxième bloc est plus compliqué : au lieu de deux boutons de curseur, droit et gauche, il y a des bascules chargées de basculer entre les chapitres du film et de rembobiner à l'intérieur de ceux-ci. Les trois boutons restants sont utilisés pour démarrer et arrêter la lecture, ainsi que pour la mettre en pause.

Sept boutons ronds légèrement en retrait pour un accès direct aux fonctions fréquemment utilisées sont alignés sur deux rangées entre les deux blocs. Ils sont conçus pour appeler le menu OSD du lecteur, accéder au menu du disque, émettre le signal vers un moniteur externe, allumer l'écran LCD lors de la visualisation sur un moniteur externe et basculer entre les modes de fonctionnement du système « surround virtuel ».< /p>

En raison du fait qu'il y a beaucoup d'espace libre sur le panneau et, apparemment, en raison de la générosité naturelle des concepteurs de l'appareil, tous les boutons sont grands et très grands, ce qui a un effet positif sur la facilité d'utilisation. Tous ont un trait de longueur moyenne, des commentaires tangibles et corrigent les clics en un clic.

Enfin, les deux dernières commandes, si vous pouvez les appeler ainsi, sont un interrupteur d'alimentation coulissant et une molette de contrôle du volume analogique, placés respectivement sur les panneaux latéraux gauche et droit. La clarté de son travail ne cause pas de plaintes, la petite taille sert à réduire les risques d'allumer ou d'éteindre accidentellement l'alimentation.

Le schéma de contrôle du joueur dans son ensemble est construit simplement et logiquement, il ne faut pas de temps pour le maîtriser et s'y habituer. Des éloges particuliers méritent de grands boutons situés là où vous vous attendez à les trouver.

Aussi étrange que cela puisse paraître, le menu des paramètres du lecteur n'est accessible qu'à partir de la télécommande fournie. Le menu comprend quatre sections assez volumineuses, représentées par des icônes schématiques, à partir desquelles les utilisateurs ayant une pensée associative prononcée tireront probablement une conclusion sur le contenu de la section. Quoi qu'il en soit, ce contenu même s'affiche lorsque vous survolez une section du curseur, il ne vaut donc probablement pas la peine de critiquer l'absence de noms de section.

À l'aide des menus, vous pouvez définir le format de sortie du moniteur externe, sélectionner la langue du menu, sélectionner la sortie audio numérique SPDIF (PCM ou RAW), activer ou désactiver les sous-titres et l'économiseur d'écran. De plus, une section distincte dédiée au son permet d'affiner le son, y compris le downmix, un égaliseur numérique avec 7 préréglages de style et un système "surround virtuel" qui vous permet de sélectionner l'un des 7 types de réverbération.

Il existe une autre section pour sélectionner la langue audio, les sous-titres, la langue du menu, définir le niveau d'accès par classification de film, obtenir un code pour acheter une vidéo à partir de DivX et activer le mode d'économie d'énergie.

Enfin, la dernière, quatrième section du menu est utilisée pour définir un mot de passe pour l'accès à la lecture du disque.

Une partie des réglages de base peut être effectuée sans appeler le menu principal, mais en appuyant sur le bouton OSD sur le corps du lecteur. Dans ce cas, l'écran affichera des informations sur le chapitre en cours, le nombre total de chapitres, le temps écoulé et le temps restant. Ici, vous pouvez également sélectionner la piste audio et les sous-titres.

Le menu PET1002 est organisé avec un degré de clarté suffisant, bien que le manque de sections clairement nommées dans les premières minutes puisse déconcerter un utilisateur inexpérimenté, d'autant plus que le menu en langue russe dans ce modèle (au moins dans l'échantillon testé) n'est pas fourni.

Affichage, vidéo, son, photo

L'écran installé dans le PET1002 affiche une diagonale de 10,2 pouces et une résolution assez élevée de 800 x 480 pixels. Ses caractéristiques correspondent généralement au statut élevé du modèle, l'affichage est assez bon, surtout en comparaison avec les modèles moins "phares" d'autres sociétés, bien qu'il ne soit pas tout à fait correct de les comparer. "L'image" sur l'écran est claire et lumineuse, grâce à la haute résolution de la matrice, il n'y a aucune trace de pixellisation de l'image DVD. Les angles de vision de l'écran sont assez larges, bien que le fabricant ne donne pas de valeurs exactes. L'image est clairement visible sous un grand angle à la fois horizontalement et verticalement. Le lecteur peut être vu par trois personnes, par exemple en le plaçant sur une table dans un avion ou un compartiment de train, tandis que ceux qui regardent de côté ne verront pas les couleurs déformées ou une image sombre.

En ce qui concerne le visionnage de disques fabriqués en usine avec vidéo au format MPEG2, il n'y a rien à redire sur ce lecteur, ni sur aucun appareil moderne. La fréquence d'images est constante, le moindre soupçon de freinage dans les scènes complexes est absent. On peut noter que le lecteur est assez bruyant par rapport à ses homologues, mais, bien sûr, il est loin du niveau de volume des lecteurs d'ordinateur. De plus, cela peut être une caractéristique inhérente à un seul échantillon.

La lecture des fichiers vidéo est assez sélective, le codec avec lequel le fichier a été créé est important ici. Cependant, si l'extension de fichier est AVI, il est fort probable que le lecteur la reconnaisse. La qualité de l'image dépend bien sûr de la résolution du fichier et des paramètres de compression. Dans la plupart des cas, à partir de 320 x 240 pixels, "l'image" est assez correcte.

La visualisation des fichiers graphiques et l'écoute de la musique se font à partir de l'interface "Explorer", qui est chargée lorsque le disque correspondant est installé dans le lecteur. Pour les fichiers audio, on retrouve toutes les fonctions de base : commutation, rembobinage, répétition et autres. Lors de la visualisation de fichiers graphiques, la liste des fichiers sur un disque ou dans un dossier s'affiche sous la forme d'une matrice 3x3 de vignettes. S'il le souhaite, l'utilisateur peut activer le diaporama. Les photos haute résolution sont téléchargées à une vitesse moyenne, s'il y a beaucoup de petits fichiers sur le disque, vous devrez peut-être attendre de 2 à 10 secondes.

La qualité sonore du lecteur lors de l'écoute au casque est à un niveau très correct et correspond généralement à celle des lecteurs audio portables de l'entreprise. Du fait qu'un amplificateur correspondant peut être placé dans un boîtier plus grand, le niveau de puissance de sortie et, par conséquent, le niveau de volume du PET1002 sont nettement plus élevés. Le lecteur peut être regardé dans un grand casque d'écoute, il n'y aura aucun problème de son. Il existe un égaliseur avec sept préréglages de style (Rock, Classique, Techno, etc.), avec son aide, vous pouvez rendre le son plus conforme à vos propres goûts.

Alimentation, connexion moniteur externe, télécommande

Le lecteur est alimenté par une batterie lithium-ion amovible d'une capacité de 7200 mAh et d'une tension de fonctionnement de 4,7 V. La batterie est chargée en l'installant sur le lecteur connecté au secteur. Le temps déclaré du lecteur en mode de lecture vidéo est de 5 heures. Lors des tests, le lecteur a lu un DVD pendant environ 4,5 heures, tandis que divers menus et fonctions étaient activement utilisés.

La connexion du lecteur à un moniteur externe est simple et directe, avec des câbles à code couleur inclus. Il y a une sortie analogique trois en un, une sortie audio numérique, ainsi que des sorties vidéo composite et S-Vidéo. L'image sur le téléviseur est lumineuse et saturée, l'image plaît à l'œil.

La télécommande incluse est conçue dans un design fin, son épaisseur ne dépasse pas un demi-centimètre. Les concepteurs lui ont donné une forme arrondie, apparemment pour une plus grande ergonomie. Cependant, de cette façon, la télécommande semble vraiment un peu plus intéressante. Il duplique tous les boutons du lecteur lui-même et a également ajouté des boutons pour l'entrée numérique, l'appel de menu et la commutation directe des fonctions fréquemment utilisées (sous-titres, pistes audio, zoom, sourdine et autres).

La qualité de la télécommande est à un bon niveau, elle ne "grince" pas et ne "joue" pas dans les mains. La portée de réception précise du signal est suffisante pour une grande pièce, selon les sensations subjectives, la télécommande "bat" environ 10 mètres.

Conclusions et impressions

Le titre du produit phare de la gamme parle de lui-même ; en règle générale, les concepteurs mettent le maximum d'efforts dans de tels appareils. Dans le cas du PET1002, ces efforts ont abouti à un affichage lumineux de haute qualité, un fonctionnement pratique et une apparence attrayante du lecteur. La qualité des performances est également à un niveau très correct, conforme aux attentes. Les défauts mineurs incluent la surface sale du boîtier, en particulier le panneau intérieur, et le contrôle du volume analogique. Un inconvénient plus sensible sera l'impossibilité d'écouter la piste audio DTS sur les haut-parleurs intégrés du lecteur. Au moins sur quelques disques qui n'avaient qu'une telle piste, il n'était pas possible d'obtenir le son des haut-parleurs.

En général, le PET1002 mérite une bonne note, en grande partie grâce à son bon équilibre, son faible poids avec une diagonale d'affichage importante, une image lumineuse et des fonctionnalités suffisantes. La politique Zero Bright Dot donne également des points aux yeux des acheteurs potentiels de ce modèle et d'autres modèles. Malheureusement, tout cela n'est pas vain, et à Moscou, le PET1002 demande aujourd'hui entre 470 et 500 $.