Test du casque Hifiman RE0

Après avoir passé en revue les écouteurs Hifiman RE252, je n'ai reçu aucune réponse des utilisateurs qui ont lu la critique. On ne sait pas si un tel modèle est impopulaire ou si l'article est inintéressant. J'espère que vous écrivez sur le forum ce qui n'allait pas.

Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur les écouteurs intra-auriculaires RE0 de Head-Direct vendus sous la marque Hifiman. Malgré le fait que les casques les plus chers et probablement les meilleurs, selon le constructeur, ont un indice de 252, les modèles RE1 et RE2 se positionnent comme plus simples que le RE0. Peut-être qu'à l'avenir, je consacrerai un examen séparé aux deux modèles restants de la ligne, bien qu'ils ne présentent pas d'intérêt particulier.

Emballage et accessoires

Comme le RE252, j'ai reçu le RE0 dans un emballage à l'ancienne. La version actuelle peut être consultée sur le site Web du fabricant.

L'emballage est une boîte soignée qui contient des écouteurs, des embouts et un jeu de filtres de rechange. Comme vous pouvez le voir sur la photo du kit, il y a beaucoup de buses. Ils ont différentes formes et tailles; très probablement, il y a quelques personnes qui se retrouvent avec des écouteurs qui ne rentrent pas dans leurs oreilles.

L'ensemble comprend des buses à un seul lobe et à deux lobes ; les premiers offrent un plus grand confort, les seconds une meilleure isolation phonique.

Étant donné qu'il n'y a pas d'étui inclus, il est probable que l'acheteur emporte les écouteurs et les embouts dans la boîte. Il est possible d'emporter un tel forfait avec vous quelque part en vacances et il s'avérera, rien de plus.

À mon avis, ni le nouvel ni l'ancien emballage ne brillent par leur design. En même temps, l'ancienne version semble au moins inhabituelle, et la nouvelle est perdue parmi les écouteurs bon marché, elle ne ressemble pas à quelque chose de spécial.

Des filtres de remplacement sont inclus pour prolonger la durée de vie des écouteurs, mais en pratique, il me semble que le fil tombera en panne plus tôt que les filtres complets. Cependant, c'est un bel ajout.

Apparence et conception

Le corps du casque est en métal, seul le batiste est en plastique, ce qui protège le fil à la base du casque contre la rupture. Le design est monolithique, rien ne grince, il ne sera pas facile de casser le casque. A l'intérieur se trouve un haut-parleur de neuf millimètres, le boîtier est fermé. Le guide sonore est standard, les embouts de la plupart des autres écouteurs intra-auriculaires de Sony, Sennheiser, Creative, Fischer Audio et d'autres fabricants conviendront.

Le fil, malheureusement, est le même que sur le modèle "phare" RE252. Assez dur et avec un effet micro. Cependant, il n'y a pas de clip dans le kit pour attacher aux vêtements. Le câble est peut-être le point le plus faible de la conception.

Ce problème peut être résolu, en fait, en utilisant un simple accessoire. J'ai essayé les coudes en plastique Fischer Audio EH-007 à cet effet. Le design qui en résulte n'a plus l'air si miniature, mais il n'y a plus de problèmes de frottement du fil sur les vêtements.

Confort à porter

Grâce à un large choix d'embouts et à une petite taille, les écouteurs tiennent fermement dans l'oreille et sans problème. La situation n'est éclipsée que par l'effet microphone mentionné ci-dessus - tout contact avec un fil d'un objet étranger se répercute dans les oreilles. Aucun découplage du corps et du fil n'a été fourni, c'est un sérieux inconvénient. Dans le même temps, l'isolation phonique est correcte, en particulier avec les buses à deux lobes - les écouteurs du métro étouffent bien, il n'y a pas de problèmes particuliers dans le bus et dans la rue.

La première impression d'écoute au casque avec le baladeur Hifiman HM-801 est plutôt positive. Son très détaillé et transparent, il n'y a pas de plage de basses fréquences forcées typique des prises dynamiques. Malheureusement, la transparence et les détails dans ce cas ne sont pas donnés comme ça - nous obtenons également des sifflantes sur les voix en tant que charge.

Les écouteurs prennent soin des détails, jouent rapidement et clairement. Il faut comprendre que la gamme des basses fréquences est obstruée par le grondement de la circulation et le bruit de la rue, et, malgré les basses profondes et bien développées, le retour sur les basses fréquences ne sera tout simplement pas suffisant.

Le son change très peu lors du changement d'accessoires, d'une part, il s'agit de Télécommandes au Kenya plus casque, avec l'autre est qu'il ne fonctionnera pas pour corriger le haut dur.

En conséquence, nous avons des détails et de la vitesse, mais la rétribution pour "l'éclairage" de l'image sonore entière est inévitable - les écouteurs sont plus lumineux. Les écouteurs n'ont pas de préférences de genre, ils reproduiront n'importe quoi sans problème. Cependant, si vous aimez une gamme riche en basses fréquences, il est probablement préférable de regarder d'autres modèles.

Compatibilité avec les lecteurs

À l'exception du HM-801, les écouteurs ont été testés avec les mini-téléphones iPhone 3G et Nokia N97. Hélas, j'ai dû complètement oublier les basses et l'agitation dans la gamme MF-HF a commencé à se faire sentir encore plus clairement. De plus, les écouteurs sont assez "serrés", il faut les écouter à volume élevé, donc les téléphones n'ont pratiquement aucune réserve de marche.

Avec le lecteur Teclast T51, la situation était un peu meilleure. Permettez-moi de vous rappeler que ce lecteur a un son brillant, par conséquent, malgré l'étude de haute qualité de l'ensemble du spectre de fréquences, le faisceau résultant sonne très brillant.

J'ai été agréablement surpris par la combinaison de RE0 avec le lecteur "vintage" Rio Karma. Le son était plus doux, moins brillant qu'avec le T51, mais il manquait immédiatement de vitesse et de détails.

Concurrents

Le concurrent direct du modèle est le "phare" RE252. Les RE0 n'ont aucun problème à jouer des guitares électriques, le son est tout aussi sec et pauvre dans les basses fréquences. Le prix, au contraire, est inférieur pour RE0.

Permettez-moi également de vous rappeler l'existence des bouchons "de renfort" de chez Etymotic, Phonak, Sleek. Ils ont un son similaire, c'est à vous de payer trop cher pour une élaboration plus précise des détails.

Si vous prenez des écouteurs dynamiques d'autres sociétés, il est difficile de trouver un son analogique. Une gamme de hautes fréquences aussi nette et détaillée, bien qu'au détriment des basses fréquences et des sifflements sur les voix, je n'ai pas entendu dans d'autres casques.

Traditionnellement, RE0 peut difficilement rivaliser avec les "armatures" multi-drivers, les possibilités des émetteurs dynamiques ne sont pas illimitées.

Sortie

Résumons. Les écouteurs sont extrêmement originaux, ils sont conçus pour les fans de son détaillé et rapide, qui ont un appareil de lecture de haute qualité et ne chassent pas les basses.

Y a-t-il beaucoup de ces personnes ? Je pense que non. Apparemment, la société l'a également pensé, en lançant une vente de Noël il y a six mois, qui n'est pas terminée jusqu'à présent. Vous pouvez acheter RE0 pour 89 $ (frais de port compris) sur le site Web du fabricant. En Russie, les écouteurs sont vendus environ 3 300 roubles.

Pour le même prix, vous pouvez acheter des Sennheiser IE6 et profiter de leur son. Mais si vous voulez soudainement écouter quelque chose de plus précis en jouant de la musique, faites attention à RE0. Peut-être qu'ils "joueront" avec votre lecteur et que vous entendrez quelque chose de nouveau dans vos disques préférés. Mais ne placez pas vos espoirs dans le RE0 - ce sont loin d'être des écouteurs "universels", ils conviendront à quelques personnes.

Caractéristiques déclarées :

  • Diamètre de l'émetteur : 9 mm
  • Impédance : 64 ohms
  • Sensibilité : 100 dB à 1 mW
  • Puissance d'entrée conçue : 10 mW
  • Puissance d'entrée maximale : 30 mW
  • Réponse en fréquence : 15 Hz

Les éditeurs tiennent à remercier mycroft.su d'avoir fourni le casque Hifiman RE0 pour les tests.

Ilya Tarakanov
Publié - 31 mai 2010

Test du casque Hifiman RE0

Après avoir passé en revue les écouteurs Hifiman RE252, je n'ai reçu aucune réponse des utilisateurs qui ont lu la critique. On ne sait pas si un tel modèle est impopulaire ou si l'article est inintéressant. J'espère que vous écrivez sur le forum ce qui n'allait pas.

Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur les écouteurs intra-auriculaires RE0 de Head-Direct vendus sous la marque Hifiman. Malgré le fait que les casques les plus chers et probablement les meilleurs, selon le constructeur, ont un indice de 252, les modèles RE1 et RE2 se positionnent comme plus simples que le RE0. Peut-être qu'à l'avenir, je consacrerai un examen séparé aux deux modèles restants de la ligne, bien qu'ils ne présentent pas d'intérêt particulier.

Emballage et accessoires

Comme le RE252, j'ai reçu le RE0 dans un emballage à l'ancienne. La version actuelle peut être consultée sur le site Web du fabricant.

L'emballage est une boîte soignée qui contient des écouteurs, des embouts et un jeu de filtres de rechange. Comme vous pouvez le voir sur la photo du kit, il y a beaucoup de buses. Ils ont différentes formes et tailles; très probablement, il y a quelques personnes qui se retrouvent avec des écouteurs qui ne rentrent pas dans leurs oreilles.

L'ensemble comprend des buses à un seul lobe et à deux lobes ; les premiers offrent un plus grand confort, les seconds une meilleure isolation phonique.

Étant donné qu'il n'y a pas d'étui inclus, il est probable que l'acheteur emporte les écouteurs et les embouts dans la boîte. Il est possible d'emporter un tel forfait avec vous quelque part en vacances et il s'avérera, rien de plus.

À mon avis, ni le nouvel ni l'ancien emballage ne brillent par leur design. En même temps, l'ancienne version semble au moins inhabituelle, et la nouvelle est perdue parmi les écouteurs bon marché, elle ne ressemble pas à quelque chose de spécial.

Des filtres de remplacement sont inclus pour prolonger la durée de vie des écouteurs, mais en pratique, il me semble que le fil tombera en panne plus tôt que les filtres complets. Cependant, c'est un bel ajout.

Apparence et conception

Le corps du casque est en métal, seul le batiste est en plastique, ce qui protège le fil à la base du casque contre la rupture. Le design est monolithique, rien ne grince, il ne sera pas facile de casser le casque. A l'intérieur se trouve un haut-parleur de neuf millimètres, le boîtier est fermé. Le guide sonore est standard, les embouts de la plupart des autres écouteurs intra-auriculaires de Sony, Sennheiser, Creative, Fischer Audio et d'autres fabricants conviendront.

Le fil, malheureusement, est le même que sur le modèle "phare" RE252. Assez dur et avec un effet micro. Cependant, il n'y a pas de clip dans le kit pour attacher aux vêtements. Le câble est peut-être le point le plus faible de la conception.

Ce problème peut être résolu, en fait, en utilisant un simple accessoire. J'ai essayé les coudes en plastique Fischer Audio EH-007 à cet effet. Le design qui en résulte n'a plus l'air si miniature, mais il n'y a plus de problèmes de frottement du fil sur les vêtements.

Confort à porter

Grâce à un large choix d'embouts et à une petite taille, les écouteurs tiennent fermement dans l'oreille et sans problème. La situation n'est éclipsée que par l'effet microphone mentionné ci-dessus - tout contact avec un fil d'un objet étranger se répercute dans les oreilles. Aucun découplage du corps et du fil n'a été fourni, c'est un sérieux inconvénient. Dans le même temps, l'isolation phonique est correcte, en particulier avec les buses à deux lobes - les écouteurs du métro étouffent bien, il n'y a pas de problèmes particuliers dans le bus et dans la rue.

La première impression d'écoute au casque avec le baladeur Hifiman HM-801 est plutôt positive. Son très détaillé et transparent, il n'y a pas de plage de basses fréquences forcées typique des prises dynamiques. Malheureusement, la transparence et les détails dans ce cas ne sont pas donnés comme ça - nous obtenons également des sifflantes sur les voix en tant que charge.

Les écouteurs prennent soin des détails, jouent rapidement et clairement. Il faut comprendre que la gamme des basses fréquences est obstruée par le grondement de la circulation et le bruit de la rue, et, malgré les basses profondes et bien développées, le retour sur les basses fréquences ne sera tout simplement pas suffisant.

Le son change très peu lors du changement d'accessoires, d'une part, il s'agit de Télécommandes au Kenya plus casque, avec l'autre est qu'il ne fonctionnera pas pour corriger le haut dur.

En conséquence, nous avons des détails et de la vitesse, mais la rétribution pour "l'éclairage" de l'image sonore entière est inévitable - les écouteurs sont plus lumineux. Les écouteurs n'ont pas de préférences de genre, ils reproduiront n'importe quoi sans problème. Cependant, si vous aimez une gamme riche en basses fréquences, il est probablement préférable de regarder d'autres modèles.

Compatibilité avec les lecteurs

À l'exception du HM-801, les écouteurs ont été testés avec les mini-téléphones iPhone 3G et Nokia N97. Hélas, j'ai dû complètement oublier les basses et l'agitation dans la gamme MF-HF a commencé à se faire sentir encore plus clairement. De plus, les écouteurs sont assez "serrés", il faut les écouter à volume élevé, donc les téléphones n'ont pratiquement aucune réserve de marche.

Avec le lecteur Teclast T51, la situation était un peu meilleure. Permettez-moi de vous rappeler que ce lecteur a un son brillant, par conséquent, malgré l'étude de haute qualité de l'ensemble du spectre de fréquences, le faisceau résultant sonne très brillant.

J'ai été agréablement surpris par la combinaison de RE0 avec le lecteur "vintage" Rio Karma. Le son était plus doux, moins brillant qu'avec le T51, mais il manquait immédiatement de vitesse et de détails.

Concurrents

Le concurrent direct du modèle est le "phare" RE252. Les RE0 n'ont aucun problème à jouer des guitares électriques, le son est tout aussi sec et pauvre dans les basses fréquences. Le prix, au contraire, est inférieur pour RE0.

Permettez-moi également de vous rappeler l'existence des bouchons "de renfort" de chez Etymotic, Phonak, Sleek. Ils ont un son similaire, c'est à vous de payer trop cher pour une élaboration plus précise des détails.

Si vous prenez des écouteurs dynamiques d'autres sociétés, il est difficile de trouver un son analogique. Une gamme de hautes fréquences aussi nette et détaillée, bien qu'au détriment des basses fréquences et des sifflements sur les voix, je n'ai pas entendu dans d'autres casques.

Traditionnellement, RE0 peut difficilement rivaliser avec les "armatures" multi-drivers, les possibilités des émetteurs dynamiques ne sont pas illimitées.

Sortie

Résumons. Les écouteurs sont extrêmement originaux, ils sont conçus pour les fans de son détaillé et rapide, qui ont un appareil de lecture de haute qualité et ne chassent pas les basses.

Y a-t-il beaucoup de ces personnes ? Je pense que non. Apparemment, la société l'a également pensé, en lançant une vente de Noël il y a six mois, qui n'est pas terminée jusqu'à présent. Vous pouvez acheter RE0 pour 89 $ (frais de port compris) sur le site Web du fabricant. En Russie, les écouteurs sont vendus environ 3 300 roubles.

Pour le même prix, vous pouvez acheter des Sennheiser IE6 et profiter de leur son. Mais si vous voulez soudainement écouter quelque chose de plus précis en jouant de la musique, faites attention à RE0. Peut-être qu'ils "joueront" avec votre lecteur et que vous entendrez quelque chose de nouveau dans vos disques préférés. Mais ne placez pas vos espoirs dans le RE0 - ce sont loin d'être des écouteurs "universels", ils conviendront à quelques personnes.

Caractéristiques déclarées :

  • Diamètre de l'émetteur : 9 mm
  • Impédance : 64 ohms
  • Sensibilité : 100 dB à 1 mW
  • Puissance d'entrée typique : 10 mW
  • Puissance d'entrée maximale : 30 mW
  • Réponse en fréquence : 15 Hz

La rédaction tient à remercier le magasin mycroft.su d'avoir fourni le casque Hifiman RE0 pour les tests.

Ilya Tarakanov
Publié - 31 mai 2010

Test du casque Hifiman RE0

Après avoir passé en revue les écouteurs Hifiman RE252, je n'ai reçu aucune réponse des utilisateurs qui ont lu la critique. On ne sait pas si un tel modèle est impopulaire ou si l'article est inintéressant. J'espère que vous écrivez sur le forum ce qui n'allait pas.

Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur les écouteurs intra-auriculaires RE0 de Head-Direct vendus sous la marque Hifiman. Malgré le fait que les casques les plus chers et probablement les meilleurs, selon le constructeur, ont un indice de 252, les modèles RE1 et RE2 se positionnent comme plus simples que le RE0. Peut-être qu'à l'avenir, je consacrerai un examen séparé aux deux modèles restants de la ligne, bien qu'ils ne présentent pas d'intérêt particulier.

Emballage et accessoires

Comme le RE252, j'ai reçu le RE0 dans un emballage à l'ancienne. La version actuelle peut être consultée sur le site Web du fabricant.

L'emballage est une boîte soignée qui contient des écouteurs, des embouts et un jeu de filtres de rechange. Comme vous pouvez le voir sur la photo du kit, il y a beaucoup de buses. Ils ont différentes formes et tailles; très probablement, il y a quelques personnes qui se retrouvent avec des écouteurs qui ne rentrent pas dans leurs oreilles.

L'ensemble comprend des buses à un seul lobe et à deux lobes ; les premiers offrent un plus grand confort, les seconds une meilleure isolation phonique.

Étant donné qu'il n'y a pas d'étui inclus, il est probable que l'acheteur emporte les écouteurs et les embouts dans la boîte. Il est possible d'emporter un tel forfait avec vous quelque part en vacances et il s'avérera, rien de plus.

À mon avis, ni le nouvel ni l'ancien emballage ne brillent par leur design. En même temps, l'ancienne version semble au moins inhabituelle, et la nouvelle est perdue parmi les écouteurs bon marché, elle ne ressemble pas à quelque chose de spécial.

Des filtres de remplacement sont inclus pour prolonger la durée de vie des écouteurs, mais en pratique, il me semble que le fil tombera en panne plus tôt que les filtres complets. Cependant, c'est un bel ajout.

Apparence et conception

Le corps du casque est en métal, seul le batiste est en plastique, ce qui protège le fil à la base du casque contre la rupture. Le design est monolithique, rien ne grince, il ne sera pas facile de casser le casque. A l'intérieur se trouve un haut-parleur de neuf millimètres, le boîtier est fermé. Le guide sonore est standard, les embouts de la plupart des autres écouteurs intra-auriculaires de Sony, Sennheiser, Creative, Fischer Audio et d'autres fabricants conviendront.

Le fil, malheureusement, est le même que sur le modèle "phare" RE252. Assez dur et avec un effet micro. Cependant, il n'y a pas de clip dans le kit pour attacher aux vêtements. Le câble est peut-être le point le plus faible de la conception.

Ce problème peut être résolu, en fait, en utilisant un simple accessoire. J'ai essayé les coudes en plastique Fischer Audio EH-007 à cet effet. Le design qui en résulte n'a plus l'air si miniature, mais il n'y a plus de problèmes de frottement du fil sur les vêtements.

Confort à porter

Grâce à un large choix d'embouts et à une petite taille, les écouteurs tiennent fermement dans l'oreille et sans problème. La situation n'est éclipsée que par l'effet microphone mentionné ci-dessus - tout contact avec un fil d'un objet étranger se répercute dans les oreilles. Aucun découplage du corps et du fil n'a été fourni, c'est un sérieux inconvénient. Dans le même temps, l'isolation phonique est correcte, en particulier avec les buses à deux lobes - les écouteurs du métro étouffent bien, il n'y a pas de problèmes particuliers dans le bus et dans la rue.

La première impression d'écoute au casque avec le baladeur Hifiman HM-801 est plutôt positive. Son très détaillé et transparent, il n'y a pas de plage de basses fréquences forcées typique des prises dynamiques. Malheureusement, la transparence et les détails dans ce cas ne sont pas donnés comme ça - nous obtenons également des sifflantes sur les voix en tant que charge.

Les écouteurs prennent soin des détails, jouent rapidement et clairement. Il faut comprendre que la gamme des basses fréquences est obstruée par le grondement de la circulation et le bruit de la rue, et, malgré les basses profondes et bien développées, le retour sur les basses fréquences ne sera tout simplement pas suffisant.

Le son change très peu lors du changement d'accessoires, d'une part, il s'agit de Télécommandes au Kenya plus casque, avec l'autre est qu'il ne fonctionnera pas pour corriger le haut dur.

En conséquence, nous avons des détails et de la vitesse, mais la rétribution pour "l'éclairage" de l'image sonore entière est inévitable - les écouteurs sont plus lumineux. Les écouteurs n'ont pas de préférences de genre, ils reproduiront n'importe quoi sans problème. Cependant, si vous aimez une gamme riche en basses fréquences, il est probablement préférable de regarder d'autres modèles.

Compatibilité avec les lecteurs

À l'exception du HM-801, les écouteurs ont été testés avec les mini-téléphones iPhone 3G et Nokia N97. Hélas, j'ai dû complètement oublier les basses et l'agitation dans la gamme MF-HF a commencé à se faire sentir encore plus clairement. De plus, les écouteurs sont assez "serrés", il faut les écouter à volume élevé, donc les téléphones n'ont pratiquement aucune réserve de marche.

Avec le lecteur Teclast T51, la situation était un peu meilleure. Permettez-moi de vous rappeler que ce lecteur a un son brillant, par conséquent, malgré l'étude de haute qualité de l'ensemble du spectre de fréquences, le faisceau résultant sonne très brillant.

J'ai été agréablement surpris par la combinaison de RE0 avec le lecteur "vintage" Rio Karma. Le son était plus doux, moins brillant qu'avec le T51, mais il manquait immédiatement de vitesse et de détails.

Concurrents

Le concurrent direct du modèle est le "phare" RE252. Les RE0 n'ont aucun problème à jouer des guitares électriques, le son est tout aussi sec et pauvre dans les basses fréquences. Le prix, au contraire, est inférieur pour RE0.

Permettez-moi également de vous rappeler l'existence des bouchons "de renfort" de chez Etymotic, Phonak, Sleek. Ils ont un son similaire, c'est à vous de payer trop cher pour une élaboration plus précise des détails.

Si vous prenez des écouteurs dynamiques d'autres sociétés, il est difficile de trouver un son analogique. Une gamme de hautes fréquences aussi nette et détaillée, bien qu'au détriment des basses fréquences et des sifflements sur les voix, je n'ai pas entendu dans d'autres casques.

Traditionnellement, RE0 peut difficilement rivaliser avec les "armatures" multi-drivers, les possibilités des émetteurs dynamiques ne sont pas illimitées.

Sortie

Résumons. Les écouteurs sont extrêmement originaux, ils sont conçus pour les fans de son détaillé et rapide, qui ont un appareil de lecture de haute qualité et ne chassent pas les basses.

Y a-t-il beaucoup de ces personnes ? Je pense que non. Apparemment, la société l'a également pensé, en lançant une vente de Noël il y a six mois, qui n'est pas terminée jusqu'à présent. Vous pouvez acheter RE0 pour 89 $ (frais de port compris) sur le site Web du fabricant. En Russie, les écouteurs sont vendus environ 3 300 roubles.

Pour le même prix, vous pouvez acheter des Sennheiser IE6 et profiter de leur son. Mais si vous voulez soudainement écouter quelque chose de plus précis en jouant de la musique, faites attention à RE0. Peut-être qu'ils "joueront" avec votre lecteur et que vous entendrez quelque chose de nouveau dans vos disques préférés. Mais ne placez pas vos espoirs dans le RE0 - ce sont loin d'être des écouteurs "universels", ils conviendront à quelques personnes.

Caractéristiques déclarées :

  • Diamètre de l'émetteur : 9 mm
  • Impédance : 64 ohms
  • Sensibilité : 100 dB à 1 mW
  • Puissance d'entrée typique : 10 mW
  • Puissance d'entrée maximale : 30 mW
  • Réponse en fréquence : 15 Hz

La rédaction tient à remercier le magasin mycroft.su d'avoir fourni le casque Hifiman RE0 pour les tests.

Ilya Tarakanov
Publié - 31 mai 2010

Test du casque Hifiman RE0

Après avoir passé en revue les écouteurs Hifiman RE252, je n'ai reçu aucune réponse des utilisateurs qui ont lu la critique. On ne sait pas si un tel modèle est impopulaire ou si l'article est inintéressant. J'espère que vous écrivez sur le forum ce qui n'allait pas.

Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur les écouteurs intra-auriculaires RE0 de Head-Direct vendus sous la marque Hifiman. Malgré le fait que les casques les plus chers et probablement les meilleurs, selon le constructeur, ont un indice de 252, les modèles RE1 et RE2 se positionnent comme plus simples que le RE0. Peut-être qu'à l'avenir, je consacrerai un examen séparé aux deux modèles restants de la ligne, bien qu'ils ne présentent pas d'intérêt particulier.

Emballage et accessoires

Comme le RE252, j'ai reçu le RE0 dans un emballage à l'ancienne. La version actuelle peut être consultée sur le site Web du fabricant.

L'emballage est une boîte soignée qui contient des écouteurs, des embouts et un jeu de filtres de rechange. Comme vous pouvez le voir sur la photo du kit, il y a beaucoup de buses. Ils ont différentes formes et tailles; très probablement, il y a quelques personnes qui se retrouvent avec des écouteurs qui ne rentrent pas dans leurs oreilles.

L'ensemble comprend des buses à un seul lobe et à deux lobes ; les premiers offrent un plus grand confort, les seconds une meilleure isolation phonique.

Étant donné qu'il n'y a pas d'étui inclus, il est probable que l'acheteur emporte les écouteurs et les embouts dans la boîte. Il est possible d'emporter un tel forfait avec vous quelque part en vacances et il s'avérera, rien de plus.

À mon avis, ni le nouvel ni l'ancien emballage ne brillent par leur design. En même temps, l'ancienne version semble au moins inhabituelle, et la nouvelle est perdue parmi les écouteurs bon marché, elle ne ressemble pas à quelque chose de spécial.

Des filtres de remplacement sont inclus pour prolonger la durée de vie des écouteurs, mais en pratique, il me semble que le fil tombera en panne plus tôt que les filtres complets. Cependant, c'est un bel ajout.

Apparence et conception

Le corps du casque est en métal, seul le batiste est en plastique, ce qui protège le fil à la base du casque contre la rupture. Le design est monolithique, rien ne grince, il ne sera pas facile de casser le casque. A l'intérieur se trouve un haut-parleur de neuf millimètres, le boîtier est fermé. Le guide sonore est standard, les embouts de la plupart des autres écouteurs intra-auriculaires de Sony, Sennheiser, Creative, Fischer Audio et d'autres fabricants conviendront.

Le fil, malheureusement, est le même que sur le modèle "phare" RE252. Assez dur et avec un effet micro. Cependant, il n'y a pas de clip dans le kit pour attacher aux vêtements. Le câble est peut-être le point le plus faible de la conception.

Ce problème peut être résolu, en fait, en utilisant un simple accessoire. J'ai essayé les coudes en plastique Fischer Audio EH-007 à cet effet. Le design qui en résulte n'a plus l'air si miniature, mais il n'y a plus de problèmes de frottement du fil sur les vêtements.

Confort à porter

Grâce à un large choix d'embouts et à une petite taille, les écouteurs tiennent fermement dans l'oreille et sans problème. La situation n'est éclipsée que par l'effet microphone mentionné ci-dessus - tout contact avec un fil d'un objet étranger se répercute dans les oreilles. Aucun découplage du corps et du fil n'a été fourni, c'est un sérieux inconvénient. Dans le même temps, l'isolation phonique est correcte, en particulier avec les buses à deux lobes - les écouteurs du métro étouffent bien, il n'y a pas de problèmes particuliers dans le bus et dans la rue.

La première impression d'écoute au casque avec le baladeur Hifiman HM-801 est plutôt positive. Son très détaillé et transparent, il n'y a pas de plage de basses fréquences forcées typique des prises dynamiques. Malheureusement, la transparence et les détails dans ce cas ne sont pas donnés comme ça - nous obtenons également des sifflantes sur les voix en tant que charge.

Les écouteurs prennent soin des détails, jouent rapidement et clairement. Il faut comprendre que la gamme des basses fréquences est obstruée par le grondement de la circulation et le bruit de la rue, et, malgré les basses profondes et bien développées, le retour sur les basses fréquences ne sera tout simplement pas suffisant.

Le son change très peu lors du changement d'accessoires, d'une part, il s'agit de télécommandes au Kenya plus un casque, d'autre part, cela ne fonctionnera pas pour corriger le haut dur.

Le son lors du changement de buses change extrêmement faiblement, d'une part, cela Télécommandes au Kenya Télécommandes au Kenya plus un casque, par contre, il ne fonctionnera pas pour corriger le haut dur.

En conséquence, nous avons des détails et de la vitesse, mais la rétribution pour "l'éclairage" de l'image sonore entière est inévitable - les écouteurs sont plus lumineux. Les écouteurs n'ont pas de préférences de genre, ils reproduiront n'importe quoi sans problème. Cependant, si vous aimez une gamme riche en basses fréquences, il est probablement préférable de regarder d'autres modèles.

Compatibilité avec les lecteurs

À l'exception du HM-801, les écouteurs ont été testés avec les mini-téléphones iPhone 3G et Nokia N97. Hélas, j'ai dû complètement oublier les basses et l'agitation dans la gamme MF-HF a commencé à se faire sentir encore plus clairement. De plus, les écouteurs sont assez "serrés", il faut les écouter à volume élevé, donc les téléphones n'ont pratiquement aucune réserve de marche.

Avec le lecteur Teclast T51, la situation était un peu meilleure. Permettez-moi de vous rappeler que ce lecteur a un son brillant, par conséquent, malgré l'étude de haute qualité de l'ensemble du spectre de fréquences, le faisceau résultant sonne très brillant.

J'ai été agréablement surpris par la combinaison de RE0 avec le lecteur "vintage" Rio Karma. Le son était plus doux, moins brillant qu'avec le T51, mais il manquait immédiatement de vitesse et de détails.

Concurrents

Le concurrent direct du modèle est le "phare" RE252. Les RE0 n'ont aucun problème à jouer des guitares électriques, le son est tout aussi sec et pauvre dans les basses fréquences. Le prix, au contraire, est inférieur pour RE0.

Permettez-moi également de vous rappeler l'existence des bouchons "de renfort" de chez Etymotic, Phonak, Sleek. Ils ont un son similaire, c'est à vous de payer trop cher pour une élaboration plus précise des détails.

Si vous prenez des écouteurs dynamiques d'autres sociétés, il est difficile de trouver un son analogique. Une gamme de hautes fréquences aussi nette et détaillée, bien qu'au détriment des basses fréquences et des sifflements sur les voix, je n'ai pas entendu dans d'autres casques.

Traditionnellement, RE0 peut difficilement rivaliser avec les "armatures" multi-drivers, les possibilités des émetteurs dynamiques ne sont pas illimitées.

Sortie

Résumons. Les écouteurs sont extrêmement originaux, ils sont conçus pour les fans de son détaillé et rapide, qui ont un appareil de lecture de haute qualité et ne chassent pas les basses.

Y a-t-il beaucoup de ces personnes ? Je pense que non. Apparemment, la société l'a également pensé, en lançant une vente de Noël il y a six mois, qui n'est pas terminée jusqu'à présent. Vous pouvez acheter RE0 pour 89 $ (frais de port compris) sur le site Web du fabricant. En Russie, les écouteurs sont vendus environ 3 300 roubles.

Pour le même prix, vous pouvez acheter des Sennheiser IE6 et profiter de leur son. Mais si vous voulez soudainement écouter quelque chose de plus précis en jouant de la musique, faites attention à RE0. Peut-être qu'ils "joueront" avec votre lecteur et que vous entendrez quelque chose de nouveau dans vos disques préférés. Mais ne placez pas vos espoirs dans le RE0 - ce sont loin d'être des écouteurs "universels", ils conviendront à quelques personnes.

Caractéristiques déclarées :

  • Diamètre de l'émetteur : 9 mm
  • Impédance : 64 ohms
  • Sensibilité : 100 dB à 1 mW
  • Puissance d'entrée conçue : 10 mW
  • Puissance d'entrée maximale : 30 mW
  • Réponse en fréquence : 15 Hz

Les éditeurs tiennent à remercier mycroft.su d'avoir fourni le casque Hifiman RE0 pour les tests.

Ilya Tarakanov Publié - 31 mai 2010