Test du Pocket PC Asus MyPal A686

Une nouvelle série d'ordinateurs portables d'ASUSTeK comprend 3 modèles, Asus A600, A620 et A636. Nous avons testé le premier appareil de la gamme il y a quelques semaines, aujourd'hui nous nous familiarisons avec le deuxième modèle - Asus A686. L'appareil occupe logiquement une position médiane entre le plus jeune A626 et l'ancien A696. L'Asus MyPal A686 dispose d'un module GPS, dont le jeune frère ne pouvait pas se vanter, mais il n'y a pas de Wi-Fi.

L'ordinateur de poche MyPal A686 est positionné par l'entreprise comme une solution simple avec une fonction de navigation GPS. Il convient de noter que, malgré l'affichage QVGA pas le plus avancé et le manque de Wi-Fi, ce PDA semble être une bonne solution pour la navigation GPS, en particulier, en raison de l'utilisation de la puce GPS éprouvée SiRF Star III, comme ainsi que la durée de vie maximale de la batterie de l'appareil.

À l'avance, vous devez faire une réservation pour que l'apparence soit identique pour les trois appareils de la série. Les différences se résument à l'ajout de l'inscription "GPS" sur le boîtier et à la présence d'un connecteur pour une antenne GPS externe dans les modèles A686 et A696. Si vous avez lu la critique de l'ordinateur de poche Asus MyPal A626, vous pouvez ignorer en toute sécurité la description de l'apparence et passer aux résultats des tests et à la fonction de navigation GPS.

Conception, contrôles

L'apparence de l'appareil est familière aux modèles précédents de la société. Asus ne va pas à l'expérimentation, préférant la forme classique et un minimum d'éléments supplémentaires. La présence d'un module GPS contribue également à l'apparence de l'appareil. C'est pourquoi, au premier démarrage, il démarre dans une orientation horizontale. Le fait que l'appareil se concentre principalement sur ce mode est également indiqué par l'asymétrie de l'emplacement de l'écran (il est légèrement plus proche du bord droit si vous tournez l'appareil verticalement). Sur la tranche gauche voici l'inscription "GPS".

Les dimensions de l'Asus A686 (117x70,8x15,7 mm, 158 g) correspondent aux réalités des ordinateurs de poche d'aujourd'hui. L'appareil est légèrement plus grand que l'Acer n311, mais à peu près comparable aux autres modèles. Tout d'abord, le PDA est conçu pour être monté dans une voiture ou transporté dans un sac ou une mallette. Bien que le kit Asus A626 prévoie un boîtier, ce dernier ne dispose pas d'éléments pour se fixer à une ceinture. Le boîtier est fait d'un matériau noir dense, sur la face avant se trouve un logo Asus. L'appareil tient bien dans l'étui.

L'appareil a la forme rectangulaire habituelle sans parties saillantes. Les coins et les bords sont légèrement arrondis. La partie avant du boîtier est constituée d'un revêtement métallique qui s'étend sur tout le périmètre et capture partiellement la partie latérale. L'écran est entouré d'une lunette en plastique noir. Dans notre cas, la partie avant était argentée, mais l'appareil devrait sortir en quatre couleurs : argent, or, bleu et bleu clair. Dans le même temps, la couleur se réfère spécifiquement au panneau métallique avant, le reste du boîtier restera inchangé dans tous les cas - il est noir.

La face arrière de l'appareil est en plastique noir ordinaire. Le plastique peut même être qualifié de trop simple, bon marché. Notez que la combinaison d'une surface métallique et d'un plastique ordinaire semble un peu étrange. L'apparence de l'appareil devient plus simple pour cette raison. Il n'y a qu'un seul élément ici. Il s'agit d'un connecteur permettant de connecter une antenne GPS externe, recouvert d'un bouchon en caoutchouc.

Sous l'écran, sur la face avant, se trouvent quatre boutons, ainsi qu'une touche ronde à cinq directions. Un peu plus bas à gauche on voit une petite grille qui cache le haut-parleur. A droite se trouve exactement la même calandre, mais derrière se trouve la LED d'activité des modules Bluetooth (bleu) et GPS (vert), sinon c'est un élément décoratif.

Les touches sous l'écran remplissent les fonctions suivantes (de gauche à droite) : notes vocales, contacts, calendrier, menu rapide (nous en reparlerons un peu plus tard).

La touche de navigation est de grande taille et dépasse légèrement au-dessus de la surface du boîtier. Cela facilite le travail avec lui, ainsi qu'avec le reste des boutons du panneau avant. Au-dessus de l'écran, il y a un petit trou dans lequel se trouve la LED. Il s'agit de l'indicateur de charge de l'appareil.

Il y a un connecteur miniUSB sur la tranche gauche, il sert à connecter le PDA à un ordinateur ou à recharger un PDA. Le connecteur est ouvert, une pratique courante pour les PDA. Le bord droit contient deux éléments - un bouton de verrouillage (maintenir) et une prise casque 3,5 mm. Ces éléments affleurent à la surface du carter, tant sur les nervures que sur les extrémités. Cette approche est justifiée. Compte tenu du module GPS, il est censé utiliser l'appareil dans une voiture et, par conséquent, le monter dans une voiture. C'est pourquoi le boîtier est rendu aussi lisse que possible, sans parties saillantes.

La présence d'une prise casque 3,5 mm vous permet d'utiliser facilement l'ordinateur de poche comme lecteur. Nous avons testé la qualité sonore avec les écouteurs intra-auriculaires Sennheiser MXL 51 et les écouteurs fermés Sennheiser HD-212 Pro. Le son est clair, sans bruit parasite. Le niveau de volume maximal est faible, mais tout à fait suffisant pour utiliser l'appareil comme baladeur dans la rue ou dans les transports. Naturellement, un auditeur pointilleux fera la distinction entre le son d'un PDA et un lecteur ou une acoustique de haute qualité. Notre évaluation est purement subjective.

L'extrémité supérieure porte le bouton marche/arrêt de l'appareil, ainsi qu'un emplacement pour une carte d'extension mémoire. Connecteur ouvert. Le format de carte le plus courant pour les PDA est SD/MMC avec prise en charge SDIO. Le volume maximum, comme il se doit, n'est limité que par ceux disponibles sur le marché parmi les cartes de ces formats. En bas, nous voyons un bouton de réinitialisation logicielle et une fenêtre de port infrarouge actif. Il y a aussi un connecteur pour attacher un stylet.

Le stylet est inséré verticalement dans le cas d'une orientation paysage, ce qui est quelque peu différent du montage habituel. Autrement dit, si vous placez l'appareil verticalement, il s'avère que le stylet est fixé au bas du boîtier. L'avantage de cette approche est que peu importe comment l'appareil est positionné, le stylet ne finira pas, ce qui réduit le risque de le perdre.

Le stylet est télescopique, son mouvement est plutôt serré. Une fois plié, la longueur totale du stylo est de 62 mm, lorsqu'il est ouvert - 92 mm. L'épaisseur et la taille du stylo permettent de parler de son confort moyen. La plupart des ordinateurs de poche se caractérisent par une grande épaisseur de cet élément. La nouvelle série Asus perd ici même face aux modèles Acer n311, où le stylet n'était pas trop épais. Par conséquent, vous devez vous habituer au stylet, au début, il peut sembler petit et inconfortable, surtout pour ceux qui ont déjà utilisé d'autres PDA.

Écran

L'un des points controversés de toute la série Asus mise à jour. Le modèle Asus A686 utilise une matrice tactile TFT de 3,5 pouces similaire à l'Asus A626. La zone active de l'écran est de 70x52 mm avec une résolution de 320x240 pixels. L'écran affiche jusqu'à 65 000 couleurs. L'utilisation de la résolution QVGA dans la nouvelle série de PDA est un point discutable. L'entreprise a décidé d'équiper le modèle d'un écran antireflet. Cela se traduit par la brume de l'écran, qui, à son tour, rend l'image terne et sombre. Mais ce manque de revêtement antireflet est parfaitement compensé par la luminosité maximale élevée de l'écran et son réglage en douceur.

Travail hors connexion

L'ordinateur de poche utilise une batterie Li-Ion de 1 200 mAh. Il s'agit d'une valeur standard pour de nombreux PDA ; des batteries de cette capacité sont courantes chez différents fabricants. Une autre question est que dans de nombreux modèles, cette capacité vous permet d'obtenir des résultats d'autonomie assez moyens, voire faibles. Dans Asus A686, l'utilisation de cette capacité est aussi productive que possible. La durée de vie de la batterie de l'appareil est encore plus élevée que celle du plus jeune modèle A626. Bien que la capacité de la batterie soit la même. Selon le fabricant, la capacité de la batterie devrait être suffisante pour 15 heures ou plus de lecture de musique avec l'écran éteint, ainsi que 6 à 7 heures d'utilisation de la fonction de navigation.

Nous avons effectué nos tests standards dans trois modes de fonctionnement.

Mode de lecture – mode de charge minimale. Le rétroéclairage de l'écran est réglé au niveau minimum. Haali Reader s'allume et défile automatiquement.

Mode MP3 – mode de chargement lors de la lecture de musique. Le rétroéclairage de l'écran est éteint, le volume est réglé sur un niveau moyen, des écouteurs sont connectés au PDA. Les fichiers MP3 avec un débit binaire de 128 Kbit/s sont lus à l'aide du programme MortPlayer.

Charge maximale – mode de charge maximale. La luminosité de l'écran est réglée au niveau maximum. Nous allumons le lecteur TCPMP et commençons le film avec une résolution de 320x240 pixels.

Les résultats affichés par Asus A686 correspondent au niveau général des ordinateurs de poche d'ASUSTeK et les placent même un cran au-dessus des autres. Comme les PDA précédents, l'appareil affiche les meilleures performances dans chaque mode parmi les modèles d'autres fabricants. À charge maximale, le PDA a fonctionné pendant plus de 5 heures, au minimum - plus d'une journée (!). En mode d'écoute musicale, l'ordinateur de poche a fonctionné presque une journée (23 heures 47 minutes). C'est l'un des taux les plus élevés parmi tous les ordinateurs de poche et communicateurs actuels.

Performances

Le PDA est équipé d'un processeur Intel XScale PXA270 avec une fréquence d'horloge de 312 MHz. L'appareil dispose de 64 Mo de RAM, dont 53,97 Mo sont disponibles pour l'exécution d'applications. Cette quantité de mémoire est suffisante pour la plupart des tâches. La quantité de mémoire flash intégrée disponible (stockage) est de 77,65 Mo. Ce volume est plus que suffisant pour télécharger et installer les programmes les plus importants et les plus populaires. La plupart des applications peuvent être installées sur une carte mémoire.

Les tests de performances dans le package SPB Benchmark et le benchmark intégré au lecteur vidéo TCPMP montrent des résultats égaux à l'Asus A626.

Rappelez-vous qu'un résultat de 100 % signifie que la vidéo dans la résolution et la qualité spécifiées sera lue sur le PDA sans "ralentissements" notables, les chutes d'images ne sont possibles que dans les scènes dynamiques. Une valeur supérieure à 120-130 % signifie que la puissance du PDA est suffisante pour une lecture sans faille (sans gel ni perte d'image) de la vidéo de la résolution et de la qualité spécifiées.

Il n'y a aucun changement ici, ce qui n'est pas surprenant. Les modèles matériels sont complètement identiques. Vous pouvez voir les résultats des tests de l'Asus A626 dans la revue correspondante.

Interfaces

L'appareil dispose de Bluetooth et d'un port infrarouge. De Wi-Fi dans ce modèle a refusé. Apparemment, cette décision s'explique par le fait qu'en présence du Wi-Fi, l'appareil serait pratiquement impossible à distinguer de l'ancien modèle de la série, Asus A696.

Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur le port infrarouge, tout est standard ici.

Pour synchroniser avec le PC ou transférer des données, vous pouvez également utilisez le câble miniUSB fourni. L'appareil utilise une interface USB 1.1 obsolète, qui limite le taux de transfert de données entre PC et PDA à 12 Mbps. En réalité, le chargement d'un fichier de 10 Mo dans la mémoire de l'ordinateur de poche prend 30 à 40 secondes. Pour la connexion USB, il est possible d'utiliser le PDA comme lecteur de carte (Card Reader). Pour activer cette option, vous devez sélectionner le paramètre approprié dans le menu des connexions.

Le module Bluetooth intégré est la version 2.0 avec prise en charge EDR. Le PDA utilise des pilotes de Broadcom (Widcomm). C'est un fait bienvenu étant donné que de nombreux nouveaux PDA utilisent la pile de Microsoft, qui a des fonctionnalités limitées. Le nombre de profils pris en charge peut être intimidant pour l'utilisateur non formé. L'Asus A626 comprend tous les profils nécessaires, y compris A2DP (transmission du son stéréo vers un casque Bluetooth).

Il n'y a eu aucun problème lors du test Bluetooth. Tous les profils fonctionnent correctement : accès Internet par téléphone, synchronisation avec un ordinateur de bureau, transfert de fichiers et de contacts, connexion d'un clavier Bluetooth. La version du pilote utilisé est 1.7.1 Build 9701.

La liste complète des profils pris en charge est la suivante :

- A2DP-Source
- AVRCP-Cible
- BIP-ImagePush
- BNEP
- BPP-SenderDev
- DUN-DT
- FT-Client
- FT-Server
- GAP
- GAVDP
- Generic Object Exchange
- HCRP-Client
- Headset-AG
- HID-Host
- OPP-Client
- OPP-Server
- PAN-Group
- PAN-User
- SDAP
- Serial- DevA
- Série-DevB
- AVCTP
- AVDTP

L'appareil utilise la puce GPS SiRF Star III. Cette solution peut être trouvée dans la plupart des ordinateurs de poche et des communicateurs modernes sur le marché. La puce est située dans la partie supérieure du corps de l'appareil. Le temps de démarrage à froid du récepteur était de 14 minutes, ce qui est beaucoup. Il faut généralement trois à cinq minutes à l'extérieur pour recevoir un signal. Lorsque le terminal était situé dans une pièce d'un immeuble de 5 étages à une distance de 3 mètres de la fenêtre, il a fallu un peu plus de 20 minutes pour recevoir le signal, mais il a néanmoins été installé et maintenu de manière stable.

Nous avons testé la précision et la qualité de la réception dans une voiture, se déplaçant dans le centre de Moscou. Je ferai une réservation à l'avance que lors des tests, l'appareil était entre les mains, auquel certaines erreurs sont associées.

L'échelle est de 180 mètres sur 1 centimètre. La piste fonctionne bien, bien qu'il y ait des sauts de ligne à deux endroits.

Agrandir la carte à une échelle de 110 mètres. Maintenant, les écarts peuvent être vus avec plus de précision. La première perte de signal est causée intentionnellement. La partie supérieure du boîtier est simplement recouverte d'une main pendant quelques secondes, le signal est perdu en 3 secondes.

Échelle - 55 mètres. La voiture passe sous le pont, le signal est à nouveau perdu. La récupération du signal prend environ 50 secondes.

Dans les deux cas, lorsque le signal est rétabli, le navigateur déforme quelque peu la position dans la première minute. Sur les pistes enregistrées, cela est clairement visible sous la forme de rayures transversales au mouvement. De manière générale, on peut parler de navigation assez précise. Dans des conditions de conduite en voiture et lorsque vous sélectionnez le programme adéquat (TotTom Navigator par exemple), il y aura une liaison à la route. Le conducteur ne ressentira pas d'écarts de plusieurs mètres voire de dizaines de mètres. Ils seront nivelés par le programme.

Attardons-nous un peu sur l'ensemble de livraison de l'appareil associé au navigateur. En plus des choses standard, cela comprend un chargeur de voiture et un support de voiture, ce qui est naturel compte tenu de l'orientation de l'appareil. Rien de spécial ne peut être dit à propos de ces choses. Le montage dans une voiture est typique, presque tous les navigateurs GPS ou PDA avec cette fonction sont équipés du même type de support.

Logiciel

L'appareil exécute Windows Mobile 5.0 pour Pocket PC. Vous pouvez en savoir plus sur les programmes standard qui font partie de ce système d'exploitation dans la revue correspondante sur notre site Web. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un PDA ordinaire, par conséquent, il n'y a pas de fonctions téléphoniques.

Parlons maintenant des programmes préinstallés sur le PDA. L'ensemble des applications est petit. Comme la plupart des autres fabricants, Asus a décidé de ne pas interférer sérieusement avec le système d'exploitation, ajoutant quelque chose de nouveau.

Mode Switcher est une petite application qui s'est avérée très pratique dans la pratique. En fait, il s'agit d'un analogue du raccourci clavier ALT + TAB sur un ordinateur de bureau. Si vous vous en souvenez, cette combinaison appelle le menu permettant de modifier l'application ou le programme actif. Dans l'Asus A626, tout est implémenté exactement de la même manière que sur un gros PC. Deux modes sont disponibles pour le fonctionnement - affichage des programmes actifs ou affichage des programmes système et des options. Dans le premier cas, vous pourrez basculer entre les programmes en cours d'exécution. Dans la seconde, vous aurez trois actions disponibles - revenir à l'écran Aujourd'hui (Aujourd'hui), activer Windows Media Player et faire pivoter l'affichage.

Pour activer l'application, la touche la plus à droite sur le boîtier du PDA est attribuée. Appuyez une fois sur ce bouton pour faire apparaître une petite fenêtre sur l'écran du PDA. Après cela, en appuyant sur la même touche, vous pouvez sélectionner celui que vous recherchez dans la liste des programmes. En relâchant la clé sur ce programme, vous le lancez ainsi.

ASUS Status est un module permettant d'afficher une icône avec des informations système sur l'écran Aujourd'hui. Lorsqu'il est fermé, il s'agit d'une icône sous la forme de la lettre A. Cliquer sur cette icône fait apparaître une fenêtre contextuelle dans le coin inférieur gauche avec des informations système : mode de connexion USB, mode processeur, niveau de rétroéclairage, quantité de mémoire et de batterie Puissance. Chacun de ces éléments peut être supprimé à volonté.

Audio est un programme de réglage du son. Avec lui, vous pouvez régler la balance (casque droit et gauche), les paramètres suivants sont également disponibles : 3D, Bass, Treble. Ici, vous définissez le niveau de sensibilité du microphone pendant l'enregistrement et les modes d'enregistrement eux-mêmes.

Conclusion

Le lancement d'une nouvelle série d'ordinateurs de poche Asus est plutôt controversé, en général. Il y a peu de différences par rapport à la ligne précédente, ce ne sont que des changements mineurs dans la conception. La fonctionnalité des deux règles est presque identique et inchangée. Dans Asus A686, nous voyons le même écran QVGA, processeur PXA270 avec une fréquence de 312 MHz. Le principal et, en fait, le seul avantage des ordinateurs de poche d'Asus aujourd'hui est la durée de vie maximale de la batterie. Les produits Asus sont hors compétition ici.

Le modèle sera optimal pour les personnes qui ont besoin d'un simple navigateur GPS dans leur voiture. La puce SiRF Star III dans le cas de l'Asus A686 fournit, bien qu'elle ne soit pas parfaitement précise, mais fait un excellent travail de ses fonctions. Dans le choix entre un navigateur GPS classique et un PDA avec une fonction de navigation, ce dernier dispose toujours à la fois de fonctionnalités étendues et de la possibilité de choisir un logiciel de navigation.

Le coût du modèle n'a pas encore été déterminé, mais il vaut la peine de compter entre 350 et 400 dollars américains. L'appareil a suffisamment de concurrents au moins dans ce groupe de prix, pas nécessairement similaires sur le plan fonctionnel.

Le concurrent le plus proche de l'Asus A686 est la plate-forme HTC Galaxy et l'appareil Qtek G100 créé dessus. Du côté de ce dernier - le coût est inférieur à 350 $, de petites dimensions, ainsi que la présence du Wi-Fi. Comme dans le cas d'Asus A626, le facteur décisif influençant la demande pour l'appareil sera son coût.

Test du Pocket PC Asus MyPal A686

Une nouvelle série d'ordinateurs portables d'ASUSTeK comprend 3 modèles, Asus A600, A620 et A636. Nous avons testé le premier appareil de la gamme il y a quelques semaines, aujourd'hui nous nous familiarisons avec le deuxième modèle - Asus A686. L'appareil occupe logiquement une position médiane entre le plus jeune A626 et l'ancien A696. L'Asus MyPal A686 dispose d'un module GPS, dont le jeune frère ne pouvait pas se vanter, mais il n'y a pas de Wi-Fi.

L'ordinateur de poche MyPal A686 est positionné par l'entreprise comme une solution simple avec une fonction de navigation GPS. Il convient de noter que, malgré l'affichage QVGA pas le plus avancé et le manque de Wi-Fi, ce PDA semble être une bonne solution pour la navigation GPS, en particulier, en raison de l'utilisation de la puce GPS éprouvée SiRF Star III, comme ainsi que la durée de vie maximale de la batterie de l'appareil.

À l'avance, vous devez faire une réservation pour que l'apparence soit identique pour les trois appareils de la série. Les différences se résument à l'ajout de l'inscription "GPS" sur le boîtier et à la présence d'un connecteur pour une antenne GPS externe dans les modèles A686 et A696. Si vous avez lu la critique de l'ordinateur de poche Asus MyPal A626, vous pouvez ignorer en toute sécurité la description de l'apparence et passer aux résultats des tests et à la fonction de navigation GPS.

Conception, contrôles

L'apparence de l'appareil est familière aux modèles précédents de la société. Asus ne va pas à l'expérimentation, préférant la forme classique et un minimum d'éléments supplémentaires. La présence d'un module GPS contribue également à l'apparence de l'appareil. C'est pourquoi, au premier démarrage, il démarre dans une orientation horizontale. Le fait que l'appareil se concentre principalement sur ce mode est également indiqué par l'asymétrie de l'emplacement de l'écran (il est légèrement plus proche du bord droit si vous tournez l'appareil verticalement). Sur la tranche gauche voici l'inscription "GPS".

Les dimensions de l'Asus A686 (117x70,8x15,7 mm, 158 g) correspondent aux réalités des ordinateurs de poche d'aujourd'hui. L'appareil est légèrement plus grand que l'Acer n311, mais à peu près comparable aux autres modèles. Tout d'abord, le PDA est conçu pour être monté dans une voiture ou transporté dans un sac ou une mallette. Bien que le kit Asus A626 prévoie un boîtier, ce dernier ne dispose pas d'éléments pour se fixer à une ceinture. Le boîtier est fait d'un matériau noir dense, sur la face avant se trouve un logo Asus. L'appareil tient bien dans l'étui.

L'appareil a la forme rectangulaire habituelle sans parties saillantes. Les coins et les bords sont légèrement arrondis. La partie avant du boîtier est constituée d'un revêtement métallique qui s'étend sur tout le périmètre et capture partiellement la partie latérale. L'écran est entouré d'une lunette en plastique noir. Dans notre cas, la partie avant était argentée, mais l'appareil devrait sortir en quatre couleurs : argent, or, bleu et bleu clair. Dans le même temps, la couleur se réfère spécifiquement au panneau métallique avant, le reste du boîtier restera inchangé dans tous les cas - il est noir.

La face arrière de l'appareil est en plastique noir ordinaire. Le plastique peut même être qualifié de trop simple, bon marché. Notez que la combinaison d'une surface métallique et d'un plastique ordinaire semble un peu étrange. L'apparence de l'appareil devient plus simple pour cette raison. Il n'y a qu'un seul élément ici. Il s'agit d'un connecteur permettant de connecter une antenne GPS externe, recouvert d'un bouchon en caoutchouc.

Sous l'écran, sur la face avant, se trouvent quatre boutons, ainsi qu'une touche ronde à cinq voies. Un peu plus bas à gauche on voit une petite grille qui cache le haut-parleur. A droite se trouve exactement la même calandre, mais derrière se trouve la LED d'activité des modules Bluetooth (bleu) et GPS (vert), sinon c'est un élément décoratif.

Les touches sous l'écran remplissent les fonctions suivantes (de gauche à droite) : notes vocales, contacts, calendrier, menu rapide (nous en reparlerons un peu plus tard).

La touche de navigation est de grande taille et dépasse légèrement au-dessus de la surface du boîtier. Cela facilite le travail avec lui, ainsi qu'avec le reste des boutons du panneau avant. Au-dessus de l'écran, il y a un petit trou dans lequel se trouve la LED. Il s'agit de l'indicateur de charge de l'appareil.

Il y a un connecteur miniUSB sur la tranche gauche, il sert à connecter le PDA à un ordinateur ou à recharger un PDA. Le connecteur est ouvert, une pratique courante pour les PDA. Le bord droit contient deux éléments - un bouton de verrouillage (maintenir) et une prise casque 3,5 mm. Ces éléments affleurent à la surface du carter, tant sur les nervures que sur les extrémités. Cette approche est justifiée. Compte tenu du module GPS, il est censé utiliser l'appareil dans une voiture et, par conséquent, le monter dans une voiture. C'est pourquoi le boîtier est rendu aussi lisse que possible, sans parties saillantes.

La présence d'une prise casque 3,5 mm vous permet d'utiliser facilement l'ordinateur de poche comme lecteur. Nous avons testé la qualité sonore avec les écouteurs intra-auriculaires Sennheiser MXL 51 et les écouteurs fermés Sennheiser HD-212 Pro. Le son est clair, sans bruit parasite. Le niveau de volume maximal est faible, mais tout à fait suffisant pour utiliser l'appareil comme baladeur dans la rue ou dans les transports. Naturellement, un auditeur pointilleux fera la distinction entre le son d'un PDA et un lecteur ou une acoustique de haute qualité. Notre évaluation est purement subjective.

L'extrémité supérieure porte le bouton marche/arrêt de l'appareil, ainsi qu'un emplacement pour une carte d'extension mémoire. Connecteur ouvert. Le format de carte le plus courant pour les PDA est SD/MMC avec prise en charge SDIO. Le volume maximum, comme il se doit, n'est limité que par ceux disponibles sur le marché parmi les cartes de ces formats. En bas, nous voyons un bouton de réinitialisation logicielle et une fenêtre de port infrarouge actif. Il y a aussi un connecteur pour attacher un stylet.

Le stylet est inséré verticalement dans le cas d'une orientation paysage, ce qui est quelque peu différent du montage habituel. Autrement dit, si vous placez l'appareil verticalement, il s'avère que le stylet est fixé au bas du boîtier. L'avantage de cette approche est que peu importe comment l'appareil est positionné, le stylet ne finira pas, ce qui réduit le risque de le perdre.

Le stylet est télescopique, son mouvement est plutôt serré. Une fois plié, la longueur totale du stylo est de 62 mm, lorsqu'il est ouvert - 92 mm. L'épaisseur et la taille du stylo nous permettent de parler de sa commodité moyenne. La plupart des ordinateurs de poche se caractérisent par une grande épaisseur de cet élément. La nouvelle série Asus perd ici même face aux modèles Acer n311, où le stylet n'était pas trop épais. Par conséquent, vous devez vous habituer au stylet, au début, il peut sembler petit et inconfortable, surtout pour ceux qui ont déjà utilisé d'autres PDA.

Écran

L'un des points controversés de toute la série Asus mise à jour. Le modèle Asus A686 utilise une matrice tactile TFT de 3,5 pouces similaire à l'Asus A626. La zone d'écran active est de 70x52 mm avec une résolution de 320x240 pixels. L'écran affiche jusqu'à 65 000 couleurs. L'utilisation de la résolution QVGA dans la nouvelle série de PDA est un point discutable. L'entreprise a décidé d'équiper le modèle d'un écran antireflet. Cela se traduit par la brume de l'écran, qui, à son tour, rend l'image terne et sombre. Mais ce manque de revêtement antireflet est parfaitement compensé par la luminosité maximale élevée de l'écran et son réglage en douceur.

Travailler hors ligne

L'ordinateur de poche utilise une batterie Li-Ion de 1 200 mAh. Il s'agit d'une valeur standard pour de nombreux PDA ; des batteries de cette capacité sont courantes chez différents fabricants. Une autre question est que dans de nombreux modèles, cette capacité vous permet d'obtenir des résultats d'autonomie assez moyens, voire faibles. Dans Asus A686, l'utilisation de cette capacité est aussi productive que possible. La durée de vie de la batterie de l'appareil est encore plus élevée que celle du plus jeune modèle A626. Bien que la capacité de la batterie soit la même. Selon le fabricant, la capacité de la batterie devrait être suffisante pour 15 heures ou plus de lecture de musique avec l'écran éteint, ainsi que 6 à 7 heures d'utilisation de la fonction de navigation.

Nous avons effectué nos tests standards dans trois modes de fonctionnement.

Mode de lecture – mode de charge minimale. Le rétroéclairage de l'écran est réglé au niveau minimum. Haali Reader s'allume et défile automatiquement.

Mode MP3 – mode de chargement lors de la lecture de musique. Le rétroéclairage de l'écran est éteint, le volume est réglé sur un niveau moyen, des écouteurs sont connectés au PDA. À l'aide du programme MortPlayer, les fichiers MP3 avec un débit binaire de 128 Kbit/s sont lus.

Charge maximale – mode de charge maximale. La luminosité de l'écran est réglée au niveau maximum. Nous allumons le lecteur TCPMP et commençons le film avec une résolution de 320x240 pixels.

Les résultats affichés par Asus A686 correspondent au niveau général des ordinateurs de poche d'ASUSTeK et les placent même un cran au-dessus des autres. Comme les PDA précédents, l'appareil affiche les meilleures performances dans chaque mode parmi les modèles d'autres fabricants. À charge maximale, le PDA a fonctionné pendant plus de 5 heures, au minimum - plus d'une journée (!). En mode d'écoute musicale, l'ordinateur de poche a fonctionné presque une journée (23 heures 47 minutes). C'est l'un des taux les plus élevés parmi tous les ordinateurs de poche et communicateurs actuels.

Performances

Le PDA est équipé d'un processeur Intel XScale PXA270 avec une fréquence d'horloge de 312 MHz. L'appareil dispose de 64 Mo de RAM, dont 53,97 Mo sont disponibles pour l'exécution d'applications. Cette quantité de mémoire est suffisante pour la plupart des tâches. La quantité de mémoire flash intégrée disponible (stockage) est de 77,65 Mo. Ce volume est plus que suffisant pour télécharger et installer les programmes les plus importants et les plus populaires. La plupart des applications peuvent être installées sur une carte mémoire.

Les tests de performances dans le package SPB Benchmark et le benchmark intégré au lecteur vidéo TCPMP montrent des résultats égaux à l'Asus A626.

Rappelez-vous qu'un résultat de 100 % signifie que la vidéo dans la résolution et la qualité spécifiées sera lue sur le PDA sans "ralentissements" notables, les chutes d'images ne sont possibles que dans les scènes dynamiques. Une valeur supérieure à 120-130 % signifie que la puissance du PDA est suffisante pour une lecture sans faille (sans gel ni perte d'image) de la vidéo de la résolution et de la qualité spécifiées.

Il n'y a aucun changement ici, ce qui n'est pas surprenant. Les modèles matériels sont complètement identiques. Vous pouvez voir les résultats des tests de l'Asus A626 dans la revue correspondante.

Interfaces

L'appareil dispose de Bluetooth et d'un port infrarouge. De Wi-Fi dans ce modèle a refusé. Apparemment, cette décision s'explique par le fait qu'en présence du Wi-Fi, l'appareil serait pratiquement impossible à distinguer de l'ancien modèle de la série, Asus A696.

Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur le port infrarouge, tout est standard ici.

Pour synchroniser avec le PC ou transférer des données, vous pouvez également utilisez le câble miniUSB fourni. L'appareil utilise une interface USB 1.1 obsolète, qui limite le taux de transfert de données entre PC et PDA à 12 Mbps. En réalité, le chargement d'un fichier de 10 Mo dans la mémoire de l'ordinateur de poche prend 30 à 40 secondes. Pour la connexion USB, il est possible d'utiliser le PDA comme lecteur de carte (Card Reader). Pour activer cette option, vous devez sélectionner le paramètre approprié dans le menu des connexions.

Le module Bluetooth intégré est la version 2.0 avec prise en charge EDR. Le PDA utilise des pilotes de Broadcom (Widcomm). C'est un fait bienvenu étant donné que de nombreux nouveaux PDA utilisent la pile de Microsoft, qui a des fonctionnalités limitées. Le nombre de profils pris en charge peut être intimidant pour l'utilisateur non formé. L'Asus A626 comprend tous les profils nécessaires, y compris A2DP (transmission du son stéréo vers un casque Bluetooth).

Il n'y a eu aucun problème lors du test Bluetooth. Tous les profils fonctionnent correctement : accès Internet par téléphone, synchronisation avec un ordinateur de bureau, transfert de fichiers et de contacts, connexion d'un clavier Bluetooth. La version du pilote utilisé est 1.7.1 Build 9701.

La liste complète des profils pris en charge est la suivante :

- A2DP-Source
- AVRCP-Cible
- BIP-ImagePush
- BNEP
- BPP-SenderDev
- DUN-DT
- FT-Client
- FT-Server
- GAP
- GAVDP
- Generic Object Exchange
- HCRP-Client
- Headset-AG
- HID-Host
- OPP-Client
- OPP-Server
- PAN-Group
- PAN-User
- SDAP
- Serial- DevA
- Série-DevB
- AVCTP
- AVDTP

L'appareil utilise la puce GPS SiRF Star III. Cette solution peut être trouvée dans la plupart des ordinateurs de poche et des communicateurs modernes sur le marché. La puce est située dans la partie supérieure du corps de l'appareil. Le temps de démarrage à froid du récepteur était de 14 minutes, ce qui est beaucoup. Il faut généralement trois à cinq minutes à l'extérieur pour recevoir un signal. Lorsque le terminal était situé dans une pièce d'un immeuble de 5 étages à une distance de 3 mètres de la fenêtre, il a fallu un peu plus de 20 minutes pour recevoir le signal, mais il a néanmoins été installé et maintenu de manière stable.

Nous avons testé la précision et la qualité de la réception dans une voiture, se déplaçant dans le centre de Moscou. Je ferai une réservation à l'avance que lors des tests, l'appareil était entre les mains, auquel certaines erreurs sont associées.

L'échelle est de 180 mètres sur 1 centimètre. La piste fonctionne bien, bien qu'il y ait des sauts de ligne à deux endroits.

Agrandir la carte à une échelle de 110 mètres. Maintenant, les écarts peuvent être vus avec plus de précision. La première perte de signal est provoquée intentionnellement. La partie supérieure du boîtier est simplement recouverte d'une main pendant quelques secondes, le signal est perdu en 3 secondes.

Échelle - 55 mètres. La voiture passe sous le pont, le signal est à nouveau perdu. La récupération du signal prend environ 50 secondes.

Dans les deux cas, lorsque le signal est rétabli, le navigateur déforme quelque peu la position dans la première minute. Sur les pistes enregistrées, cela est clairement visible sous la forme de rayures transversales au mouvement. De manière générale, on peut parler de navigation assez précise. Dans des conditions de conduite en voiture et lorsque vous sélectionnez le programme adéquat (TotTom Navigator par exemple), il y aura une liaison à la route. Le conducteur ne ressentira pas d'écarts de plusieurs mètres voire de dizaines de mètres. Ils seront nivelés par le programme.

Attardons-nous un peu sur l'ensemble de livraison de l'appareil associé au navigateur. En plus des choses standard, cela comprend un chargeur de voiture et un support de voiture, ce qui est naturel compte tenu de l'orientation de l'appareil. Rien de spécial ne peut être dit à propos de ces choses. Le montage dans une voiture est typique, presque tous les navigateurs GPS ou PDA avec cette fonction sont équipés du même type de support.

Logiciel

L'appareil exécute Windows Mobile 5.0 pour Pocket PC. Vous pouvez en savoir plus sur les programmes standard qui font partie de ce système d'exploitation dans la revue correspondante sur notre site Web. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un PDA ordinaire, il n'y a donc aucune fonction téléphonique.

Parlons maintenant des programmes préinstallés sur le PDA. L'ensemble des applications est petit. Comme la plupart des autres fabricants, Asus a décidé de ne pas interférer sérieusement avec le système d'exploitation, ajoutant quelque chose de nouveau.

Mode Switcher est une petite application qui s'est avérée très pratique dans la pratique. En fait, il s'agit d'un analogue du raccourci clavier ALT + TAB sur un ordinateur de bureau. Si vous vous en souvenez, cette combinaison appelle le menu permettant de modifier l'application ou le programme actif. Dans l'Asus A626, tout est implémenté exactement de la même manière que sur un gros PC. Deux modes sont disponibles pour le fonctionnement - affichage des programmes actifs ou affichage des programmes système et des options. Dans le premier cas, vous pourrez basculer entre les programmes en cours d'exécution. Dans la seconde, vous aurez trois actions disponibles - revenir à l'écran Aujourd'hui (Aujourd'hui), activer Windows Media Player et faire pivoter l'affichage.

Pour activer l'application, la touche la plus à droite sur le boîtier du PDA est attribuée. Appuyez une fois sur ce bouton pour faire apparaître une petite fenêtre sur l'écran du PDA. Après cela, en appuyant sur la même touche, vous pouvez sélectionner celui que vous recherchez dans la liste des programmes. En relâchant la clé sur ce programme, vous le lancez ainsi.

ASUS Status est un module permettant d'afficher une icône avec des informations système sur l'écran Aujourd'hui. Lorsqu'il est fermé, il s'agit d'une icône sous la forme de la lettre A. Cliquer sur cette icône fait apparaître une fenêtre contextuelle dans le coin inférieur gauche avec des informations système : mode de connexion USB, mode processeur, niveau de rétroéclairage, quantité de mémoire et de batterie Puissance. Chacun de ces éléments peut être supprimé à volonté.

Audio est un programme de réglage du son. Avec lui, vous pouvez régler la balance (casque droit et gauche), les paramètres suivants sont également disponibles : 3D, Bass, Treble. Ici, vous définissez le niveau de sensibilité du microphone pendant l'enregistrement et les modes d'enregistrement eux-mêmes.

Conclusion

Le lancement d'une nouvelle série d'ordinateurs de poche Asus est plutôt controversé, en général. Il y a peu de différences par rapport à la ligne précédente, ce ne sont que des changements mineurs dans la conception. La fonctionnalité des deux règles est presque identique et inchangée. Dans Asus A686, nous voyons le même écran QVGA, processeur PXA270 avec une fréquence de 312 MHz. Le principal et, en fait, le seul avantage des ordinateurs de poche d'Asus aujourd'hui est la durée de vie maximale de la batterie. Les produits Asus sont hors compétition ici.

Le modèle sera optimal pour les personnes qui ont besoin d'un simple navigateur GPS dans leur voiture. La puce SiRF Star III dans le cas de l'Asus A686 fournit, bien qu'elle ne soit pas parfaitement précise, mais fait un excellent travail de ses fonctions. Dans le choix entre un navigateur GPS classique et un PDA avec une fonction de navigation, ce dernier dispose toujours à la fois de fonctionnalités étendues et de la possibilité de choisir un logiciel de navigation.

Le coût du modèle n'a pas encore été déterminé, mais il vaut la peine de compter entre 350 et 400 dollars américains. L'appareil a suffisamment de concurrents au moins dans ce groupe de prix, pas nécessairement similaires sur le plan fonctionnel.

Le concurrent le plus proche de l'Asus A686 est la plate-forme HTC Galaxy et l'appareil Qtek G100 créé dessus. Du côté de ce dernier - le coût est inférieur à 350 $, de petites dimensions, ainsi que la présence du Wi-Fi. Comme dans le cas de l'Asus A626, le facteur décisif influençant la demande de l'appareil sera son coût.

Test du Pocket PC Asus MyPal A686

Une nouvelle série d'ordinateurs portables d'ASUSTeK comprend 3 modèles, Asus A600, A620 et A636. Nous avons testé le premier appareil de la gamme il y a quelques semaines, aujourd'hui nous nous familiarisons avec le deuxième modèle - Asus A686. L'appareil occupe logiquement une position médiane entre le plus jeune A626 et l'ancien A696. L'Asus MyPal A686 dispose d'un module GPS, dont le jeune frère ne pouvait pas se vanter, mais il n'y a pas de Wi-Fi.

L'ordinateur de poche MyPal A686 est positionné par l'entreprise comme une solution simple avec une fonction de navigation GPS. Il convient de noter que, malgré l'affichage QVGA pas le plus avancé et le manque de Wi-Fi, ce PDA semble être une bonne solution pour la navigation GPS, en particulier, en raison de l'utilisation de la puce GPS éprouvée SiRF Star III, comme ainsi que la durée de vie maximale de la batterie de l'appareil.

À l'avance, vous devez faire une réservation pour que l'apparence soit identique pour les trois appareils de la série. Les différences se résument à l'ajout de l'inscription "GPS" sur le boîtier et à la présence d'un connecteur pour une antenne GPS externe dans les modèles A686 et A696. Si vous avez lu la critique de l'ordinateur de poche Asus MyPal A626, vous pouvez ignorer en toute sécurité la description de l'apparence et passer aux résultats des tests et à la fonction de navigation GPS.

Conception, contrôles

L'apparence de l'appareil est familière aux modèles précédents de la société. Asus ne va pas à l'expérimentation, préférant la forme classique et un minimum d'éléments supplémentaires. La présence d'un module GPS contribue également à l'apparence de l'appareil. C'est pourquoi, au premier démarrage, il démarre dans une orientation horizontale. Le fait que l'appareil se concentre principalement sur ce mode est également indiqué par l'asymétrie de l'emplacement de l'écran (il est légèrement plus proche du bord droit si vous tournez l'appareil verticalement). Sur la tranche gauche voici l'inscription "GPS".

Les dimensions de l'Asus A686 (117x70,8x15,7 mm, 158 g) correspondent aux réalités des ordinateurs de poche d'aujourd'hui. L'appareil est légèrement plus grand que l'Acer n311, mais à peu près comparable aux autres modèles. Tout d'abord, le PDA est conçu pour être monté dans une voiture ou transporté dans un sac ou une mallette. Bien que le kit Asus A626 prévoie un boîtier, ce dernier ne dispose pas d'éléments pour se fixer à une ceinture. Le boîtier est fait d'un matériau noir dense, sur la face avant se trouve un logo Asus. L'appareil tient bien dans l'étui.

L'appareil a la forme rectangulaire habituelle sans parties saillantes. Les coins et les bords sont légèrement arrondis. La partie avant du boîtier est constituée d'un revêtement métallique qui s'étend sur tout le périmètre et capture partiellement la partie latérale. L'écran est entouré d'une lunette en plastique noir. Dans notre cas, la partie avant était argentée, mais l'appareil devrait sortir en quatre couleurs : argent, or, bleu et bleu clair. Dans le même temps, la couleur se réfère spécifiquement au panneau métallique avant, le reste du boîtier restera inchangé dans tous les cas - il est noir.

La face arrière de l'appareil est en plastique noir ordinaire. Le plastique peut même être qualifié de trop simple, bon marché. Notez que la combinaison d'une surface métallique et d'un plastique ordinaire semble un peu étrange. L'apparence de l'appareil devient plus simple pour cette raison. Il n'y a qu'un seul élément ici. Il s'agit d'un connecteur permettant de connecter une antenne GPS externe, recouvert d'un bouchon en caoutchouc.

Sous l'écran, sur la face avant, se trouvent quatre boutons, ainsi qu'une touche ronde à cinq voies. Un peu plus bas à gauche on voit une petite grille qui cache le haut-parleur. A droite se trouve exactement la même calandre, mais derrière se trouve la LED d'activité des modules Bluetooth (bleu) et GPS (vert), sinon c'est un élément décoratif.

Les touches sous l'écran remplissent les fonctions suivantes (de gauche à droite) : notes vocales, contacts, calendrier, menu rapide (nous en reparlerons un peu plus tard).

La touche de navigation est de grande taille et dépasse légèrement au-dessus de la surface du boîtier. Cela facilite le travail avec lui, ainsi qu'avec le reste des boutons du panneau avant. Au-dessus de l'écran, il y a un petit trou dans lequel se trouve la LED. Il s'agit de l'indicateur de charge de l'appareil.

Il y a un connecteur miniUSB sur la tranche gauche, il sert à connecter le PDA à un ordinateur ou à recharger un PDA. Le connecteur est ouvert, une pratique courante pour les PDA. Le bord droit contient deux éléments - un bouton de verrouillage (maintenir) et une prise casque 3,5 mm. Ces éléments affleurent à la surface du carter, tant sur les nervures que sur les extrémités. Cette approche est justifiée. Compte tenu du module GPS, il est censé utiliser l'appareil dans une voiture et, par conséquent, le monter dans une voiture. C'est pourquoi le boîtier est rendu aussi lisse que possible, sans parties saillantes.

La présence d'une prise casque 3,5 mm vous permet d'utiliser facilement l'ordinateur de poche comme lecteur. Nous avons testé la qualité sonore avec les écouteurs intra-auriculaires Sennheiser MXL 51 et les écouteurs fermés Sennheiser HD-212 Pro. Le son est clair, sans bruit parasite. Le niveau de volume maximal est faible, mais tout à fait suffisant pour utiliser l'appareil comme baladeur dans la rue ou dans les transports. Naturellement, un auditeur pointilleux fera la distinction entre le son d'un PDA et un lecteur ou une acoustique de haute qualité. Notre évaluation est purement subjective.

L'extrémité supérieure porte le bouton marche/arrêt de l'appareil, ainsi qu'un emplacement pour une carte d'extension mémoire. Connecteur ouvert. Le format de carte le plus courant pour les PDA est SD/MMC avec prise en charge SDIO. Le volume maximum, comme il se doit, n'est limité que par ceux disponibles sur le marché parmi les cartes de ces formats. En bas, nous voyons un bouton de réinitialisation logicielle et une fenêtre de port infrarouge actif. Il y a aussi un connecteur pour attacher un stylet.

Le stylet est inséré verticalement dans le cas d'une orientation paysage, ce qui est quelque peu différent du montage habituel. Autrement dit, si vous placez l'appareil verticalement, il s'avère que le stylet est fixé au bas du boîtier. L'avantage de cette approche est que peu importe comment l'appareil est positionné, le stylet ne finira pas, ce qui réduit le risque de le perdre.

Le stylet est télescopique, son mouvement est plutôt serré. Une fois plié, la longueur totale du stylo est de 62 mm, lorsqu'il est ouvert - 92 mm. L'épaisseur et la taille du stylo permettent de parler de son confort moyen. La plupart des ordinateurs de poche se caractérisent par une grande épaisseur de cet élément. La nouvelle série Asus perd ici même face aux modèles Acer n311, où le stylet n'était pas trop épais. Par conséquent, vous devez vous habituer au stylet, au début, il peut sembler petit et inconfortable, surtout pour ceux qui ont déjà utilisé d'autres PDA.

Écran

L'un des points controversés de toute la série Asus mise à jour. Le modèle Asus A686 utilise une matrice tactile TFT de 3,5 pouces similaire à l'Asus A626. La zone d'écran active est de 70x52 mm avec une résolution de 320x240 pixels. L'écran affiche jusqu'à 65 000 couleurs. L'utilisation de la résolution QVGA dans la nouvelle série de PDA est un point discutable. L'entreprise a décidé d'équiper le modèle d'un écran antireflet. Cela se traduit par la brume de l'écran, qui, à son tour, rend l'image terne et sombre. Mais ce manque de revêtement antireflet est parfaitement compensé par la luminosité maximale élevée de l'écran et son réglage en douceur.

Travailler hors ligne

L'ordinateur de poche utilise une batterie Li-Ion de 1 200 mAh. Il s'agit d'une valeur standard pour de nombreux PDA ; des batteries de cette capacité sont courantes chez différents fabricants. Une autre question est que dans de nombreux modèles, cette capacité vous permet d'obtenir des résultats d'autonomie assez moyens, voire faibles. Dans Asus A686, l'utilisation de cette capacité est aussi productive que possible. La durée de vie de la batterie de l'appareil est encore plus élevée que celle du plus jeune modèle A626. Bien que la capacité de la batterie soit la même. Selon le fabricant, la capacité de la batterie devrait être suffisante pour 15 heures ou plus de lecture de musique avec l'écran éteint, ainsi que 6 à 7 heures d'utilisation de la fonction de navigation.

Nous avons effectué nos tests standards dans trois modes de fonctionnement.

Mode de lecture – mode de charge minimale. Le rétroéclairage de l'écran est réglé au niveau minimum. Haali Reader s'allume et défile automatiquement.

Mode MP3 – mode de chargement lors de la lecture de musique. Le rétroéclairage de l'écran est éteint, le volume est réglé sur un niveau moyen, des écouteurs sont connectés au PDA. À l'aide du programme MortPlayer, les fichiers MP3 avec un débit binaire de 128 Kbit/s sont lus.

Charge maximale – mode de charge maximale. La luminosité de l'écran est réglée au niveau maximum. Nous allumons le lecteur TCPMP et commençons le film avec une résolution de 320x240 pixels.

Les résultats affichés par Asus A686 correspondent au niveau général des ordinateurs de poche d'ASUSTeK et les placent même un cran au-dessus des autres. Comme les PDA précédents, l'appareil affiche les meilleures performances dans chaque mode parmi les modèles d'autres fabricants. À charge maximale, le PDA a fonctionné pendant plus de 5 heures, au minimum - plus d'une journée (!). En mode d'écoute musicale, l'ordinateur de poche a fonctionné presque une journée (23 heures 47 minutes). C'est l'un des taux les plus élevés parmi tous les ordinateurs de poche et communicateurs actuels.

Performances

Le PDA est équipé d'un processeur Intel XScale PXA270 avec une fréquence d'horloge de 312 MHz. L'appareil dispose de 64 Mo de RAM, dont 53,97 Mo sont disponibles pour l'exécution d'applications. Cette quantité de mémoire est suffisante pour la plupart des tâches. La quantité de mémoire flash intégrée disponible (stockage) est de 77,65 Mo. Ce volume est plus que suffisant pour télécharger et installer les programmes les plus importants et les plus populaires. La plupart des applications peuvent être installées sur une carte mémoire.

Les tests de performances dans le package SPB Benchmark et le benchmark intégré au lecteur vidéo TCPMP montrent des résultats égaux à l'Asus A626.

Rappelez-vous qu'un résultat de 100 % signifie que la vidéo dans la résolution et la qualité spécifiées sera lue sur le PDA sans "ralentissements" notables, les chutes d'images ne sont possibles que dans les scènes dynamiques. Une valeur supérieure à 120-130 % signifie que la puissance du PDA est suffisante pour une lecture sans faille (sans gel ni perte d'image) de la vidéo de la résolution et de la qualité spécifiées.

Il n'y a aucun changement ici, ce qui n'est pas surprenant. Les modèles matériels sont complètement identiques. Vous pouvez voir les résultats des tests de l'Asus A626 dans la revue correspondante.

Interfaces

L'appareil dispose de Bluetooth et d'un port infrarouge. De Wi-Fi dans ce modèle a refusé. Apparemment, cette décision s'explique par le fait qu'en présence du Wi-Fi, l'appareil serait pratiquement impossible à distinguer de l'ancien modèle de la série, Asus A696.

Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur le port infrarouge, tout est standard ici.

Pour synchroniser avec le PC ou transférer des données, vous pouvez également utilisez le câble miniUSB fourni. L'appareil utilise une interface USB 1.1 obsolète, qui limite le taux de transfert de données entre PC et PDA à 12 Mbps. En réalité, le chargement d'un fichier de 10 Mo dans la mémoire de l'ordinateur de poche prend 30 à 40 secondes. Pour la connexion USB, il est possible d'utiliser le PDA comme lecteur de carte (Card Reader). Pour activer cette option, vous devez sélectionner le paramètre approprié dans le menu des connexions.

Le module Bluetooth intégré est la version 2.0 avec prise en charge EDR. Le PDA utilise des pilotes de Broadcom (Widcomm). C'est un fait bienvenu étant donné que de nombreux nouveaux PDA utilisent la pile de Microsoft, qui a des fonctionnalités limitées. Le nombre de profils pris en charge peut être intimidant pour l'utilisateur non formé. L'Asus A626 comprend tous les profils nécessaires, y compris A2DP (transmission du son stéréo vers un casque Bluetooth).

Il n'y a eu aucun problème lors du test Bluetooth. Tous les profils fonctionnent correctement : accès Internet par téléphone, synchronisation avec un ordinateur de bureau, transfert de fichiers et de contacts, connexion d'un clavier Bluetooth. La version du pilote utilisé est 1.7.1 Build 9701.

La liste complète des profils pris en charge est la suivante :

- A2DP-Source
- AVRCP-Cible
- BIP-ImagePush
- BNEP
- BPP-SenderDev
- DUN-DT
- FT-Client
- FT-Server
- GAP
- GAVDP
- Generic Object Exchange
- HCRP-Client
- Headset-AG
- HID-Host
- OPP-Client
- OPP-Server
- PAN-Group
- PAN-User
- SDAP
- Serial- DevA
- Série-DevB
- AVCTP
- AVDTP

L'appareil utilise la puce GPS SiRF Star III. Cette solution peut être trouvée dans la plupart des ordinateurs de poche et des communicateurs modernes sur le marché. La puce est située dans la partie supérieure du corps de l'appareil. Le temps de démarrage à froid du récepteur était de 14 minutes, ce qui est beaucoup. Il faut généralement trois à cinq minutes à l'extérieur pour recevoir un signal. Lorsque le terminal était situé dans une pièce d'un immeuble de 5 étages à une distance de 3 mètres de la fenêtre, il a fallu un peu plus de 20 minutes pour recevoir le signal, mais il a néanmoins été installé et maintenu de manière stable.

Nous avons testé la précision et la qualité de la réception dans une voiture, se déplaçant dans le centre de Moscou. Je ferai une réservation à l'avance que lors des tests, l'appareil était entre les mains, auquel certaines erreurs sont associées.

L'échelle est de 180 mètres sur 1 centimètre. La piste fonctionne bien, bien qu'il y ait des sauts de ligne à deux endroits.

Agrandir la carte à une échelle de 110 mètres. Maintenant, les écarts peuvent être vus avec plus de précision. La première perte de signal est causée intentionnellement. La partie supérieure du boîtier est simplement recouverte d'une main pendant quelques secondes, le signal est perdu en 3 secondes.

Échelle - 55 mètres. La voiture passe sous le pont, le signal est à nouveau perdu. La récupération du signal prend environ 50 secondes.

Dans les deux cas, lorsque le signal est rétabli, le navigateur déforme quelque peu la position dans la première minute. Sur les pistes enregistrées, cela est clairement visible sous la forme de rayures transversales au mouvement. De manière générale, on peut parler de navigation assez précise. Dans des conditions de conduite en voiture et lorsque vous sélectionnez le programme adéquat (TotTom Navigator par exemple), il y aura une liaison à la route. Le conducteur ne ressentira pas d'écarts de plusieurs mètres voire de dizaines de mètres. Ils seront nivelés par le programme.

Attardons-nous un peu sur l'ensemble de livraison de l'appareil associé au navigateur. En plus des choses standard, cela comprend un chargeur de voiture et un support de voiture, ce qui est naturel compte tenu de l'orientation de l'appareil. Rien de spécial ne peut être dit à propos de ces choses. Le montage dans une voiture est typique, presque tous les navigateurs GPS ou PDA avec cette fonction sont équipés du même type de support.

Logiciel

L'appareil exécute Windows Mobile 5.0 pour Pocket PC. Vous pouvez en savoir plus sur les programmes standard qui font partie de ce système d'exploitation dans la revue correspondante sur notre site Web. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un PDA ordinaire, il n'y a donc aucune fonction téléphonique.

Parlons maintenant des programmes préinstallés sur le PDA. L'ensemble des applications est petit. Comme la plupart des autres fabricants, Asus a décidé de ne pas interférer sérieusement avec le système d'exploitation, ajoutant quelque chose de nouveau.

Mode Switcher est une petite application qui s'est avérée très pratique dans la pratique. En fait, il s'agit d'un analogue du raccourci clavier ALT + TAB sur un ordinateur de bureau. Si vous vous en souvenez, cette combinaison appelle le menu permettant de modifier l'application ou le programme actif. Dans l'Asus A626, tout est implémenté exactement de la même manière que sur un gros PC. Deux modes sont disponibles pour le fonctionnement - affichage des programmes actifs ou affichage des programmes système et des options. Dans le premier cas, vous pourrez basculer entre les programmes en cours d'exécution. Dans la seconde, vous aurez trois actions disponibles - revenir à l'écran Aujourd'hui (Aujourd'hui), activer Windows Media Player et faire pivoter l'affichage.

Pour activer l'application, la touche la plus à droite sur le boîtier du PDA est attribuée. Appuyez une fois sur ce bouton pour faire apparaître une petite fenêtre sur l'écran du PDA. Après cela, en appuyant sur la même touche, vous pouvez sélectionner celui que vous recherchez dans la liste des programmes. En relâchant la clé sur ce programme, vous le lancez ainsi.

ASUS Status est un module permettant d'afficher une icône avec des informations système sur l'écran Aujourd'hui. Lorsqu'il est fermé, il s'agit d'une icône sous la forme de la lettre A. Cliquer sur cette icône fait apparaître une fenêtre contextuelle dans le coin inférieur gauche avec des informations système : mode de connexion USB, mode processeur, niveau de rétroéclairage, quantité de mémoire et de batterie Puissance. Chacun de ces éléments peut être supprimé à volonté.

Audio est un programme de réglage du son. Avec lui, vous pouvez régler la balance (casque droit et gauche), les paramètres suivants sont également disponibles : 3D, Bass, Treble. Ici, vous définissez le niveau de sensibilité du microphone pendant l'enregistrement et les modes d'enregistrement eux-mêmes.

Conclusion

Le lancement d'une nouvelle série d'ordinateurs de poche Asus est plutôt controversé, en général. Il y a peu de différences par rapport à la ligne précédente, ce ne sont que des changements mineurs dans la conception. La fonctionnalité des deux règles est presque identique et inchangée. Dans Asus A686, nous voyons le même écran QVGA, processeur PXA270 avec une fréquence de 312 MHz. Le principal et, en fait, le seul avantage des ordinateurs de poche d'Asus aujourd'hui est la durée de vie maximale de la batterie. Les produits Asus sont hors compétition ici.

Le modèle sera optimal pour les personnes qui ont besoin d'un simple navigateur GPS dans leur voiture. La puce SiRF Star III dans le cas de l'Asus A686 fournit, bien qu'elle ne soit pas parfaitement précise, mais fait un excellent travail de ses fonctions. Dans le choix entre un navigateur GPS classique et un PDA avec une fonction de navigation, ce dernier a toujours à la fois des fonctionnalités étendues et la possibilité de choisir un logiciel pour la navigation.

Le coût du modèle n'a pas encore été déterminé, mais il vaut la peine de compter entre 350 et 400 dollars américains. L'appareil a suffisamment de concurrents au moins dans ce groupe de prix, pas nécessairement similaires sur le plan fonctionnel.

Le concurrent le plus proche de l'Asus A686 est la plate-forme HTC Galaxy et l'appareil Qtek G100 créé dessus. Du côté de ce dernier - le coût est inférieur à 350 $, de petites dimensions, ainsi que la présence du Wi-Fi. Comme dans le cas de l'Asus A626, le facteur décisif influençant la demande de l'appareil sera son coût.

Test du Pocket PC Asus MyPal A686

Une nouvelle série d'ordinateurs portables d'ASUSTeK comprend 3 modèles, Asus A600, A620 et A636. Nous avons testé le premier appareil de la gamme il y a quelques semaines, aujourd'hui nous nous familiarisons avec le deuxième modèle - Asus A686. L'appareil occupe logiquement une position médiane entre le plus jeune A626 et l'ancien A696. L'Asus MyPal A686 dispose d'un module GPS, dont le jeune frère ne pouvait pas se vanter, mais il n'y a pas de Wi-Fi.

L'ordinateur de poche MyPal A686 est positionné par l'entreprise comme une solution simple avec une fonction de navigation GPS. Il convient de noter que, malgré l'affichage QVGA pas le plus avancé et le manque de Wi-Fi, ce PDA semble être une bonne solution pour la navigation GPS, en particulier, en raison de l'utilisation de la puce GPS éprouvée SiRF Star III, comme ainsi que la durée de vie maximale de la batterie de l'appareil.

À l'avance, vous devez faire une réservation pour que l'apparence soit identique pour les trois appareils de la série. Les différences se résument à l'ajout de l'inscription "GPS" sur le boîtier et à la présence d'un connecteur pour une antenne GPS externe dans les modèles A686 et A696. Si vous avez lu la critique de l'ordinateur de poche Asus MyPal A626, vous pouvez ignorer en toute sécurité la description de l'apparence et passer aux résultats des tests et à la fonction de navigation GPS.

Conception, contrôles

L'apparence de l'appareil est familière aux modèles précédents de la société. Asus ne va pas à l'expérimentation, préférant la forme classique et un minimum d'éléments supplémentaires. La présence d'un module GPS contribue également à l'apparence de l'appareil. C'est pourquoi, au premier démarrage, il démarre dans une orientation horizontale. Le fait que l'appareil se concentre principalement sur ce mode est également indiqué par l'asymétrie de l'emplacement de l'écran (il est légèrement plus proche du bord droit si vous tournez l'appareil verticalement). Sur la tranche gauche voici l'inscription "GPS".

Les dimensions de l'Asus A686 (117x70,8x15,7 mm, 158 g) correspondent aux réalités des ordinateurs de poche d'aujourd'hui. L'appareil est légèrement plus grand que l'Acer n311, mais à peu près comparable aux autres modèles. Tout d'abord, le PDA est conçu pour être monté dans une voiture ou transporté dans un sac ou une mallette. Bien que le kit Asus A626 inclue également un boîtier, ce dernier ne dispose pas d'éléments permettant de l'attacher à une ceinture. La couverture est faite d'un matériau dense de couleur noire, sur la face avant il y a un logo Asus. L'appareil tient bien dans l'étui.

L'appareil a la forme rectangulaire habituelle sans parties saillantes. Les coins et les bords sont légèrement arrondis. La partie avant du boîtier est constituée d'un revêtement métallique qui s'étend sur tout le périmètre et capture partiellement la partie latérale. L'écran est entouré d'une lunette en plastique noir. Dans notre cas, la partie avant était argentée, mais l'appareil devrait sortir en quatre couleurs : argent, or, bleu et bleu clair. Dans le même temps, la couleur se réfère spécifiquement au panneau métallique avant, le reste du boîtier restera inchangé dans tous les cas - il est noir.

La face arrière de l'appareil est en plastique noir ordinaire. Le plastique peut même être qualifié de trop simple, bon marché. Notez que la combinaison d'une surface métallique et d'un plastique ordinaire semble un peu étrange. L'apparence de l'appareil devient plus simple pour cette raison. Il n'y a qu'un seul élément ici. Il s'agit d'un connecteur permettant de connecter une antenne GPS externe, recouvert d'un bouchon en caoutchouc.

Sous l'écran, sur la face avant, se trouvent quatre boutons, ainsi qu'une touche ronde à cinq directions. Un peu plus bas à gauche on voit une petite grille qui cache le haut-parleur. A droite se trouve exactement la même calandre, mais derrière se trouve la LED d'activité des modules Bluetooth (bleu) et GPS (vert), sinon c'est un élément décoratif.

Les touches sous l'écran remplissent les fonctions suivantes (de gauche à droite) : notes vocales, contacts, calendrier, menu rapide (nous en reparlerons un peu plus tard).

La touche de navigation est de grande taille et dépasse légèrement au-dessus de la surface du boîtier. Cela facilite le travail avec lui, ainsi qu'avec le reste des boutons du panneau avant. Au-dessus de l'écran, il y a un petit trou dans lequel se trouve la LED. Il s'agit de l'indicateur de charge de l'appareil.

Il y a un connecteur miniUSB sur la tranche gauche, il sert à connecter le PDA à un ordinateur ou à recharger un PDA. Le connecteur est ouvert, une pratique courante pour les PDA. Le bord droit contient deux éléments - un bouton de verrouillage (maintenir) et une prise casque 3,5 mm. Ces éléments affleurent à la surface du carter, tant sur les nervures que sur les extrémités. Cette approche est justifiée. Compte tenu du module GPS, il est censé utiliser l'appareil dans une voiture et, par conséquent, le monter dans une voiture. C'est pourquoi le boîtier est rendu aussi lisse que possible, sans parties saillantes.

La présence d'une prise casque 3,5 mm vous permet d'utiliser facilement l'ordinateur de poche comme lecteur. Nous avons testé la qualité sonore avec les écouteurs intra-auriculaires Sennheiser MXL 51 et les écouteurs fermés Sennheiser HD-212 Pro. Le son est clair, sans bruit parasite. Le niveau de volume maximal est faible, mais tout à fait suffisant pour utiliser l'appareil comme baladeur dans la rue ou dans les transports. Naturellement, un auditeur pointilleux fera la distinction entre le son d'un PDA et un lecteur ou une acoustique de haute qualité. Notre évaluation est purement subjective.

L'extrémité supérieure porte le bouton marche/arrêt de l'appareil, ainsi qu'un emplacement pour une carte d'extension mémoire. Connecteur ouvert. Le format de carte le plus courant pour les PDA est SD/MMC avec prise en charge SDIO. Le volume maximum, comme il se doit, n'est limité que par ceux disponibles sur le marché parmi les cartes de ces formats. En bas, nous voyons un bouton de réinitialisation logicielle et une fenêtre de port infrarouge actif. Il y a aussi un connecteur pour attacher un stylet.

Le stylet est inséré verticalement dans le cas d'une orientation paysage, ce qui est quelque peu différent du montage habituel. Autrement dit, si vous placez l'appareil verticalement, il s'avère que le stylet est fixé au bas du boîtier. L'avantage de cette approche est que peu importe comment l'appareil est positionné, le stylet ne finira pas, ce qui réduit le risque de le perdre.

Le stylet est télescopique, son mouvement est plutôt serré. Une fois plié, la longueur totale du stylo est de 62 mm, lorsqu'il est ouvert - 92 mm. L'épaisseur et la taille du stylo permettent de parler de son confort moyen. La plupart des ordinateurs de poche se caractérisent par une grande épaisseur de cet élément. La nouvelle série Asus perd ici même face aux modèles Acer n311, où le stylet n'était pas trop épais. Par conséquent, vous devez vous habituer au stylet, au début, il peut sembler petit et inconfortable, surtout pour ceux qui ont déjà utilisé d'autres PDA.

Écran

L'un des points controversés de toute la série Asus mise à jour. Le modèle Asus A686 utilise une matrice tactile TFT de 3,5 pouces similaire à l'Asus A626. La zone active de l'écran est de 70x52 mm avec une résolution de 320x240 pixels. L'écran affiche jusqu'à 65 000 couleurs. L'utilisation de la résolution QVGA dans la nouvelle série de PDA est un point discutable. L'entreprise a décidé d'équiper le modèle d'un écran antireflet. Cela se traduit par la brume de l'écran, qui, à son tour, rend l'image terne et sombre. Mais ce manque de revêtement antireflet est parfaitement compensé par la luminosité maximale élevée de l'écran et son réglage en douceur.

Travail hors connexion

L'ordinateur de poche utilise une batterie Li-Ion de 1 200 mAh. Il s'agit d'une valeur standard pour de nombreux PDA ; des batteries de cette capacité sont courantes chez différents fabricants. Une autre question est que dans de nombreux modèles, cette capacité vous permet d'obtenir des résultats d'autonomie assez moyens, voire faibles. Dans Asus A686, l'utilisation de cette capacité est aussi productive que possible. La durée de vie de la batterie de l'appareil est encore plus élevée que celle du plus jeune modèle A626. Bien que la capacité de la batterie soit la même. Selon le fabricant, la capacité de la batterie devrait être suffisante pour 15 heures ou plus de lecture de musique avec l'écran éteint, ainsi que 6 à 7 heures d'utilisation de la fonction de navigation.

Nous avons effectué nos tests standards dans trois modes de fonctionnement.

Mode de lecture - mode de charge minimale. Le rétroéclairage de l'écran est réglé au niveau minimum. Haali Reader s'allume et défile automatiquement.

Mode MP3 - mode de chargement lors de la lecture de musique. Le rétroéclairage de l'écran est éteint, le volume est réglé sur un niveau moyen, des écouteurs sont connectés au PDA. Les fichiers MP3 avec un débit binaire de 128 Kbit/s sont lus à l'aide du programme MortPlayer.

Charge maximale - mode de charge maximale. La luminosité de l'écran est réglée au niveau maximum. Nous allumons le lecteur TCPMP et commençons le film avec une résolution de 320x240 pixels.

Les résultats affichés par Asus A686 correspondent au niveau général des ordinateurs de poche d'ASUSTeK et les placent même un cran au-dessus des autres. Comme les PDA précédents, l'appareil affiche les meilleures performances dans chaque mode parmi les modèles d'autres fabricants. À charge maximale, le PDA a fonctionné pendant plus de 5 heures, au minimum - plus d'une journée (!). En mode d'écoute musicale, l'ordinateur de poche a fonctionné presque une journée (23 heures 47 minutes). C'est l'un des taux les plus élevés parmi tous les ordinateurs de poche et communicateurs actuels.

Performances

Le PDA est équipé d'un processeur Intel XScale PXA270 avec une fréquence d'horloge de 312 MHz. L'appareil dispose de 64 Mo de RAM, dont 53,97 Mo sont disponibles pour l'exécution d'applications. Cette quantité de mémoire est suffisante pour la plupart des tâches. La quantité de mémoire flash intégrée disponible (stockage) est de 77,65 Mo. Ce volume est plus que suffisant pour télécharger et installer les programmes les plus importants et les plus populaires. La plupart des applications peuvent être installées sur une carte mémoire.

Les tests de performances dans le package SPB Benchmark et le benchmark intégré au lecteur vidéo TCPMP montrent des résultats égaux à l'Asus A626.

Rappelez-vous qu'un résultat de 100 % signifie que la vidéo dans la résolution et la qualité spécifiées sera lue sur le PDA sans "ralentissements" notables, les chutes d'images ne sont possibles que dans les scènes dynamiques. Une valeur supérieure à 120-130 % signifie que la puissance du PDA est suffisante pour une lecture sans faille (sans gel ni perte d'image) de la vidéo de la résolution et de la qualité spécifiées.

Il n'y a aucun changement ici, ce qui n'est pas surprenant. Les modèles matériels sont complètement identiques. Vous pouvez voir les résultats des tests de l'Asus A626 dans la revue correspondante.

Interfaces

L'appareil dispose de Bluetooth et d'un port infrarouge. De Wi-Fi dans ce modèle a refusé. Apparemment, cette décision s'explique par le fait qu'en présence du Wi-Fi, l'appareil serait pratiquement impossible à distinguer de l'ancien modèle de la série, Asus A696.

Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur le port infrarouge, tout est standard ici.

Vous pouvez également utiliser le câble miniUSB inclus pour synchroniser avec un PC ou transférer des données. L'appareil utilise une interface USB 1.1 obsolète, qui limite le taux de transfert de données entre PC et PDA à 12 Mbps. En réalité, le chargement d'un fichier de 10 Mo dans la mémoire de l'ordinateur de poche prend 30 à 40 secondes. Pour la connexion USB, il est possible d'utiliser le PDA comme lecteur de carte (Card Reader). Pour activer cette option, vous devez sélectionner le paramètre approprié dans le menu des connexions.

Pour synchroniser avec le PC ou le transfert de données, vous pouvez également utiliser le câble miniUSB inclus. L'appareil utilise une interface USB 1.1 obsolète, qui limite le taux de transfert de données entre PC et PDA à 12 Mbps. En réalité, le chargement d'un fichier de 10 Mo dans la mémoire de l'ordinateur de poche prend 30 à 40 secondes. Pour la connexion USB, il est possible d'utiliser le PDA comme lecteur de carte (Card Reader). Pour activer cette option, vous devez sélectionner le paramètre approprié dans le menu de connexion.

Le module Bluetooth intégré est la version 2.0 avec prise en charge EDR. Le PDA utilise des pilotes de Broadcom (Widcomm). C'est un fait bienvenu étant donné que de nombreux nouveaux PDA utilisent la pile de Microsoft, qui a des fonctionnalités limitées. Le nombre de profils pris en charge peut être intimidant pour l'utilisateur non formé. L'Asus A626 comprend tous les profils nécessaires, y compris A2DP (transmission du son stéréo vers un casque Bluetooth).

Il n'y a eu aucun problème lors du test Bluetooth. Tous les profils fonctionnent correctement : accès Internet par téléphone, synchronisation avec un ordinateur de bureau, transfert de fichiers et de contacts, connexion d'un clavier Bluetooth. La version du pilote utilisé est 1.7.1 Build 9701.

La liste complète des profils pris en charge est la suivante :

- A2DP-Source - AVRCP-Target - BIP-ImagePush - BNEP - BPP-SenderDev - DUN-DT - FT-Client - FT-Server - GAP - GAVDP - Generic Object Exchange - HCRP-Client - Headset-AG - HID-Host - OPP-Client - OPP-Server - PAN-Group - PAN-User - SDAP - Serial-DevA - Serial-DevB - AVCTP - AVDTP

L'appareil utilise la puce GPS SiRF Star III. Cette solution peut être trouvée dans la plupart des ordinateurs de poche et des communicateurs modernes sur le marché. La puce est située dans la partie supérieure du corps de l'appareil. Le temps de démarrage à froid du récepteur était de 14 minutes, ce qui est beaucoup. Il faut généralement trois à cinq minutes à l'extérieur pour recevoir un signal. Lorsque le terminal était situé dans une pièce d'un immeuble de 5 étages à une distance de 3 mètres de la fenêtre, il a fallu un peu plus de 20 minutes pour recevoir le signal, mais il a néanmoins été installé et maintenu de manière stable.

Nous avons testé la précision et la qualité de la réception dans une voiture, se déplaçant dans le centre de Moscou. Je ferai une réservation à l'avance que lors des tests, l'appareil était entre les mains, auquel certaines erreurs sont associées.

L'échelle est de 180 mètres sur 1 centimètre. La piste fonctionne bien, bien qu'il y ait des sauts de ligne à deux endroits.

Agrandir la carte à une échelle de 110 mètres. Maintenant, les écarts peuvent être vus avec plus de précision. La première perte de signal est provoquée intentionnellement. La partie supérieure du boîtier est simplement recouverte d'une main pendant quelques secondes, le signal est perdu en 3 secondes.

Échelle - 55 mètres. La voiture passe sous le pont, le signal est à nouveau perdu. La récupération du signal prend environ 50 secondes.

Dans les deux cas, lorsque le signal est rétabli, le navigateur déforme quelque peu la position dans la première minute. Sur les pistes enregistrées, cela est clairement visible sous la forme de rayures transversales au mouvement. De manière générale, on peut parler de navigation assez précise. Dans des conditions de conduite en voiture et lorsque vous sélectionnez le programme adéquat (TotTom Navigator par exemple), il y aura une liaison à la route. Le conducteur ne ressentira pas d'écarts de plusieurs mètres voire de dizaines de mètres. Ils seront nivelés par le programme.

Attardons-nous un peu sur l'ensemble de livraison de l'appareil associé au navigateur. En plus des choses standard, cela comprend un chargeur de voiture et un support de voiture, ce qui est naturel compte tenu de l'orientation de l'appareil. Rien de spécial ne peut être dit à propos de ces choses. Le montage dans une voiture est typique, presque tous les navigateurs GPS ou PDA avec cette fonction sont équipés du même type de support.

Logiciel

L'appareil exécute Windows Mobile 5.0 pour Pocket PC. Vous pouvez en savoir plus sur les programmes standard qui font partie de ce système d'exploitation dans la revue correspondante sur notre site Web. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un PDA ordinaire, il n'y a donc aucune fonction téléphonique.

Parlons maintenant des programmes préinstallés sur le PDA. L'ensemble des applications est petit. Comme la plupart des autres fabricants, Asus a décidé de ne pas interférer sérieusement avec le système d'exploitation, ajoutant quelque chose de nouveau.

Mode Switcher est une petite application qui s'est avérée très pratique dans la pratique. En fait, il s'agit d'un analogue du raccourci clavier ALT + TAB sur un ordinateur de bureau. Si vous vous en souvenez, cette combinaison appelle le menu permettant de modifier l'application ou le programme actif. Dans l'Asus A626, tout est implémenté exactement de la même manière que sur un gros PC. Deux modes sont disponibles pour le fonctionnement - affichage des programmes actifs ou affichage des programmes système et des options. Dans le premier cas, vous pourrez basculer entre les programmes en cours d'exécution. Dans la seconde, vous aurez trois actions disponibles - revenir à l'écran Aujourd'hui (Aujourd'hui), activer Windows Media Player et faire pivoter l'affichage.

Pour activer l'application, la touche la plus à droite sur le corps du PDA est attribuée. Appuyez une fois sur ce bouton pour faire apparaître une petite fenêtre sur l'écran du PDA. Après cela, en appuyant sur la même touche, vous pouvez sélectionner celui que vous recherchez dans la liste des programmes. En relâchant la clé sur ce programme, vous le lancez ainsi.

ASUS Status est un module permettant d'afficher une icône avec des informations système sur l'écran Aujourd'hui. Lorsqu'il est fermé, il s'agit d'une icône sous la forme de la lettre A. Cliquer sur cette icône fait apparaître une fenêtre contextuelle dans le coin inférieur gauche avec des informations système : mode de connexion USB, mode processeur, niveau de rétroéclairage, quantité de mémoire et de batterie Puissance. Chacun de ces éléments peut être supprimé à volonté.

Audio est un programme de configuration du son. Avec lui, vous pouvez régler la balance (casque droit et gauche), les paramètres suivants sont également disponibles : 3D, Bass, Treble. Ici, vous définissez le niveau de sensibilité du microphone pendant l'enregistrement et les modes d'enregistrement eux-mêmes.

Conclusion

Le lancement d'une nouvelle série d'ordinateurs de poche Asus est plutôt controversé, en général. Il y a peu de différences par rapport à la ligne précédente, ce ne sont que des changements mineurs dans la conception. La fonctionnalité des deux règles est presque identique et inchangée. Dans Asus A686, nous voyons le même écran QVGA, processeur PXA270 avec une fréquence de 312 MHz. Le principal et, en fait, le seul avantage des ordinateurs de poche d'Asus aujourd'hui est la durée de vie maximale de la batterie. Les produits Asus sont hors compétition ici.

Le modèle sera optimal pour les personnes qui ont besoin d'un simple navigateur GPS dans leur voiture. La puce SiRF Star III dans le cas de l'Asus A686 fournit, bien qu'elle ne soit pas parfaitement précise, mais fait un excellent travail de ses fonctions. Dans le choix entre un navigateur GPS classique et un PDA avec une fonction de navigation, ce dernier a toujours à la fois des fonctionnalités étendues et la possibilité de choisir un logiciel pour la navigation.

Le coût du modèle n'a pas encore été déterminé, mais il vaut la peine de compter entre 350 et 400 dollars américains. L'appareil a suffisamment de concurrents au moins dans ce groupe de prix, pas nécessairement similaires sur le plan fonctionnel.

Le concurrent le plus proche de l'Asus A686 est la plate-forme HTC Galaxy et l'appareil Qtek G100 créé dessus. Du côté de ce dernier - le coût est inférieur à 350 $, de petites dimensions, ainsi que la présence du Wi-Fi. Comme dans le cas d'Asus A626, le facteur décisif influençant la demande pour l'appareil sera son coût.